Textes juridiques, analyse, statistiques, publications, services pour la presse et les ONG, fichiers à télécharger, liens, etc

RECHERCHE ET ANALYSE:  DOCUMENTS DE TRAVAIL
A Quantitative Assessment of Electronic Commerce

Ce document tente d'évaluer quantitativement le rôle du commerce électronique dans l'activité économique et dans la perception des recettes commerciales et douanières. Le commerce électronique pourrait générer une valeur ajoutée représentant environ 30 pour cent du PIB, essentiellement en ce qui concerne les services de distribution, les services financiers et les services fournis aux entreprises. Le commerce électronique est aussi susceptible de stimuler fortement les échanges dans de nombreux secteurs de services.

150pxls.gif (76 bytes)


Cote:  ERAD-99-01

Auteurs:

  • Ludger Schuknecht,
    Banque centrale européenne, Francfort

  • Rosa Pérez-Esteve

Date de rédaction:   Septembre, 1999

Résumé haut de page

Ce document tente d'évaluer quantitativement le rôle du commerce électronique dans l'activité économique et dans la perception des recettes commerciales et douanières. Le commerce électronique pourrait générer une valeur ajoutée représentant environ 30 pour cent du PIB, essentiellement en ce qui concerne les services de distribution, les services financiers et les services fournis aux entreprises. Le commerce électronique est aussi susceptible de stimuler fortement les échanges dans de nombreux secteurs de services. Bien que le commerce électronique occupe une place de plus en plus importante dans l'activité économique et dans le commerce, la perte de recettes douanières qu'il pourrait entraîner devrait être minime. Le commerce des produits sur des supports pouvant être numérisés (comme la musique, les logiciels ou les livres) qui sont actuellement frappés de droits de douane dans certains pays représente moins de 1 pour cent du commerce mondial total. Les recettes perçues sur ces produits représentent moins de 1 pour cent des recettes douanières totales pour la plupart des pays. Même si une partie de ce commerce se faisait désormais “en ligne”, les recettes douanières perdues ne représenteraient qu'une part infime des recettes douanières totales.

Mots-clés haut de page

Electronic commerce, international trade, services trade, tariffs, tariff revenue, technological change

Cotes JEL: F1, O3

Avertissement haut de page

Ce document est un document de travail et concerne donc des recherches en cours. Il témoigne de l'opinion personnelle des fonctionnaires ou des universitaires invités, et est le produit de recherches professionnelles. Il n'est pas censé représenter la position ou les points de vue de l'OMC ou de ses Membres, ni la position officielle des fonctionnaires de l'OMC. Ses auteurs sont seuls responsables en cas d'erreur.

Télécharger le document en format Word 97 (71 Ko, 13 pages)
Tableaux Excel  (400 Ko)

> Guide pour le téléchargement des fichiers