Legal texts, analysis, statistics, publications, services for media and NGOs, downloads, links, etc

RECHERCHE ET ANALYSE: DOCUMENTS DE TRAVAIL

Product labeling, quality and international trade

Ce document analyse les raisons pour lesquelles les pays peuvent appliquer de manière autonome des mesures différentes en matière d'étiquetage et en quoi cela affecte la réussite des pays dans le commerce international. Lorsqu'il y a asymétrie dans l'information, c'est-à-dire que les producteurs connaissent la qualité des marchandises qu'ils vendent mais que les consommateurs ne sont pas capables de les distinguer, la qualité que les pouvoirs publics choisissent de protéger par un label dépend des préférences des consommateurs et des coûts de production des différentes qualités. Les pays ayant des goûts et/ou des fonctions de production différents décideront donc d'étiqueter les produits différemment. Dans le commerce international, les effets en termes de réussite diffèrent d'un pays à l'autre et, dans un même pays, d'un type de consommateurs à un autre selon que les pays choisissent de reconnaître mutuellement leurs mesures en matière d'étiquetage ou d'harmoniser ces mesures. En particulier, il se peut qu'un pays où il n'y a pas de préférence marquée pour les produits de grande qualité s'oppose à l'introduction d'un label harmonisé au niveau international car un régime de reconnaissance mutuelle lui sera plus favorable. Lorsque la différence entre les pays ne porte que sur les coûts de production de la qualité, aucun des partenaires commerciaux ne sera lésé s'ils se mettent à commercialiser les produits sous un label harmonisé au niveau international.

150pxls.gif (76 bytes)
> Guide pour le téléchargement des fichiers



No: 
DERD-2002-01

Auteurs:

Marion Jansen — OMC et CEPR
André Lince de Faria — Université de Chicago

Date de rédaction:  février 2002

Mots clés   

Product labels, international trade, mutual recognition.

Cotes JEL

D82, F13

Avertissement haut de page

Ce document est un document de travail et concerne donc des recherches en cours. Il témoigne de l'opinion personnelle des fonctionnaires ou des universitaires invités et est le produit de recherches professionnelles. Il n'est pas censé représenter la position ou les points de vue de l'OMC ou de ses Membres, ni la position officielle des fonctionnaires de l'OMC. Ses auteurs sont seuls responsables en cas d'erreur. Des exemplaires de ce document peuvent être obtenus auprès du Secrétariat de la division responsable, à l'adresse suivante: Division de la recherche et de l'analyse économiques, Organisation mondiale du commerce, rue de Lausanne 154, CH-1211 Genève 21, Suisse.

Télécharger le document en format Word 97 (818KB, 42 pages)