FORUM PUBLIC DE L’OMC 2012

Thèmes centraux

Le Forum public 2012 s’articulera autour de trois grands thèmes qui permettront d’éclairer l’état actuel du système commercial multilatéral.  Afin de répondre à la question de savoir si le multilatéralisme est en crise, les thèmes suivants ont été choisis pour structurer les débats:

 

Forum public de l’OMC 2011
Forum public de l’OMC 2010
Forum public de l’OMC 2009
Forum public de l’OMC 2008

 

175pxls.gif (835 bytes)

Thème global: Le multilatéralisme est-il en crise?

Les séances 6, 16, 18, 26, 30, 33, 39, 43 seront consacrées à ce thème.

 

I. Formulation de nouvelles approches pour l’ouverture multilatérale des échanges

Objectifs:  Identifier les problèmes auxquels le multilatéralisme est confronté aujourd’hui et examiner les moyens d’aller de l’avant dans les domaines où des progrès sont possibles.

Points de discussion:  Alors que le Cycle de Doha est dans l’impasse, certains éléments du Programme de travail de l’OMC continuent à fonctionner de manière satisfaisante, comme le suivi du commerce, l’administration des règles existantes et le renforcement des capacités des pays en développement.  Les services et la facilitation des échanges (c’est-à-dire qui consiste à faciliter le passage des marchandises à travers les frontières) font partie des questions discutées activement dans le cadre des négociations du Cycle de Doha.  Les discussions se poursuivent également sur des questions ne relevant pas du mandat de Doha comme les pratiques en matière de marchés publics, l’élargissement de l’Accord de l’OMC sur les technologies de l’information, l’accession à l’OMC des pays les moins avancés (PMA) et le traitement spécial et différencié pour les PMA.

En outre, il est nécessaire de veiller à la compatibilité de l’OMC et des accords commerciaux préférentiels (ACPr).  Le système institutionnel de prise de décisions à l’OMC devra peut‑être être revu pour encourager l’adoption d’un programme de travail à la fois plus progressif et plus réactif, contribuant à une plus grande efficacité dans les négociations multilatérales sur les règles du commerce.

Les séances 8, 11, 29, 36, 37 seront consacrées à ce thème.

 

II. Aborder les questions du XXIe siècle

Objectifs:  Réfléchir sur les règles commerciales existantes et examiner comment l’OMC devrait s’adapter pour répondre aux défis du XXIe siècle, comme la sécurité alimentaire, le commerce des ressources naturelles et son impact sur l’environnement, le lien entre le commerce et l’emploi et le phénomène des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Points de discussion:  La situation politique, économique et sociale dans le monde a beaucoup changé en dix ans.  Alors que la nature du commerce s’est transformée au cours des deux dernières décennies, la réflexion des économistes et des gouvernements sur la gouvernance du commerce n’a pas évolué.  Le fossé s’est donc creusé entre les règles commerciales existantes et les réalités du XXIe siècle.  Il est de plus en plus important d’examiner comment l’OMC devrait s’adapter pour répondre à ces nouveaux défis au moment où l’Organisation réfléchit à l’avenir.

Les séances 7, 9, 10, 12, 13, 14, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 25, 28, 35, 38, 40, 41 seront consacrées à ce thème.

 

III. Examiner le rôle des acteurs non étatiques dans le renforcement du système commercial multilatéral

Objectifs:  Donner l’occasion aux acteurs non étatiques, tels que les organisations de la société civile, de se pencher sur leur rôle dans le renforcement du système commercial multilatéral en ces moments difficiles où l’OMC réfléchit à la voie à suivre.  Les discussions porteront en particulier sur la manière dont la société civile devrait suivre la mise en œuvre des accords commerciaux.

Points de discussion:  Au cours des dernières années, la participation des acteurs non étatiques au système commercial international s’est sensiblement accrue.  L’OMC reconnaît le rôle important des acteurs non étatiques dans la sensibilisation du public aux questions commerciales et aux activités de l’OMC et dans la prise de décisions responsables au niveau international.  Le Forum sera l’occasion d’examiner comment les acteurs non étatiques peuvent contribuer à renforcer davantage le système commercial international. 

Les séances 5, 15, 24, 27, 31, 32, 34, 42 seront consacrées à ce thème.

 

Bookmark and Share

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.