160pxls.gif(835 bytes)

NOUVELLES: NOUVELLES 2003

21 octobre 2003

Hong Kong, Chine accueillera la prochaine Conférence ministérielle

Les Membres de l'OMC ont accepté aujourd'hui (21 octobre 2003) l'invitation faite par Hong Kong, Chine d'y organiser la sixième Conférence ministérielle de l'OMC, mais ils ont repoussé leur décision quant à la date.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi


Le Conseil général a décidé que la prochaine Conférence se tiendrait à Hong Kong, Chine. Les Membres sont également convenus qu'ils fixeraient une date lorsqu'ils auraient une meilleure idée de la façon dont évolueraient les négociations dans le cadre du Programme de Doha pour le développement.

Hong Kong, Chine a remercié les Membres d'avoir accepté son invitation. Elle convenait que la décision concernant la date devait être différée, mais elle leur a rappelé qu'il lui faudrait environ un an pour préparer la Conférence.

Conformément à l'Accord sur l'OMC, charte instituant l'Organisation, les Conférences ministérielles doivent se réunir au moins tous les deux ans. La dernière s'est tenue à Cancún (Mexique ) du 10 au 14 septembre 2003, ce qui signifie que la prochaine devrait avoir lieu avant la fin de 2005.

L'invitation de Hong Kong, Chine a été distribuée aux Membres de l'OMC le 25 août 2003, sous couvert du document du Conseil général WT/GC/72:

SIXIÈME SESSION DE LA CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE
Communication de Hong Kong, Chine

Le Directeur général a reçu la communication ci-après, datée du 21 août 2003, du Secrétaire au commerce, à l'industrie et à la technologie de Hong Kong, Chine.

J'ai l'honneur de vous informer, et d'informer par votre intermédiaire les autres Membres de l'Organisation mondiale du commerce, que le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong invite l'OMC à tenir la sixième session de sa Conférence ministérielle à Hong Kong, Chine.

Hong Kong, Chine est consciente que les négociations dans le cadre du Programme de Doha pour le développement atteindront l'an prochain un stade critique et que les Membres devront débattre avec soin de la date précise de la sixième Conférence ministérielle. Si Hong Kong, Chine devait avoir le grand plaisir et le grand privilège de voir approuvée par tous les Membres de l'OMC l'offre qu'elle fait d'accueillir la sixième Conférence ministérielle, nous serions prêts à être flexibles quant à la date de cette Conférence, bien que, d'après l'expérience des précédents pays hôtes nous considérions que, pour qu'une Conférence ministérielle de grande échelle soit bien organisée et soit un succès, il faudra probablement environ un an de préparation.

Je vous saurais gré de bien vouloir transmettre notre invitation à tous les Membres de l'OMC et aux observateurs.
 

Traditionnellement, la date et le lieu d'une Conférence ministérielle sont arrêtés à la Conférence précédente. Toutefois, à la fin de la Conférence de Cancún, le 14 septembre 2003, les Ministres ont demandé au Président du Conseil général de poursuivre les consultations sur la question de savoir où et quand aurait lieu la Conférence suivante.

Ils ont noté “avec gratitude” qu'avant la réunion du Conseil général d'août, Hong Kong, Chine avait offert d'accueillir la Conférence suivante. Toutefois, le Président de la Conférence, M. Luis Ernesto Derbez, Ministre des affaires étrangères du Mexique, a noté qu'en raison de leurs préoccupations quant à la teneur de la Conférence de Cancún, les Ministres n'avaient pas pu examiner sérieusement la question de la date et du lieu de la future Conférence, si ce n'est à l'occasion de contacts informels avec certaines délégations.

> Pour en savoir plus sur les Conférences ministérielles