160pxls.gif(835 bytes)
Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES: NOUVELLES 2003

13 mai 2003
PUBLICATIONS DE L'OMC

Le Secrétariat de l'OMC publie un dossier sur l'ajustement à la libéralisation commerciale

Si les économistes mettent en relief les bénéfices à long terme de la libéralisation commerciale, les gouvernants sont préoccupés par les coûts à court terme. Le Secrétariat de l'OMC a publié, le 23 mai 2003, le Dossier spécial 7 “Adjusting to Trade Liberalization — The Role of Policy, Institutions and WTO Disciplines”, qui vise à inventorier les outils dont disposent les gouvernements pour faciliter l'ajustement, minimiser les coûts de l'ajustement pour l'économie et alléger la charge de ceux qui souffrent le plus.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi


Voici certaines des principales conclusions du dossier:
  • La libéralisation commerciale est un agent du changement économique mais il est démontré qu'elle n'entraîne pas de transformations radicales dans la structure de production globale d'un pays.
  • Les coûts d'ajustement sont généralement inférieurs, et parfois bien inférieurs, aux bénéfices commerciaux.
  • Les gouvernements peuvent déterminer quelles personnes et quels groupes risquent de souffrir du processus d'ajustement et élaborer des politiques de nature à alléger la charge de ceux qui sont négativement affectés.
  • Les gouvernements peuvent se doter de politiques qui influent sur l'ampleur des coûts d'ajustement supportés par l'économie.
  • Les coûts d'ajustement peuvent être réduits si les réformes de politique commerciale sont sous-tendues par des engagements internationaux.
  • Le rythme des réformes commerciales peut avoir une incidence bénéfique sur les coûts d'ajustement.
  • La mise en œuvre des réformes commerciales peut avoir une incidence bénéfique sur les coûts d'ajustement.
  • La mise en œuvre progressive des réformes commerciales peut atténuer l'opposition politique au changement mais il faut savoir aussi qu'on risque de saper les réformes en les adoptant trop lentement.
  • Dans de nombreux cas, un ajustement effectif à la libéralisation commerciale nécessitera d'accroître le secteur des exportations, ce qui peut constituer un argument en faveur de politiques de promotion des exportations.
  • Les Accords de l'OMC visent à octroyer une marge aux gouvernements pour leur permettre de faire face aux problèmes d'ajustement.
150pxls.gif (76 bytes)

> Télécharger ce document en format pdf (72 pages, 295 Ko)(uniquement en anglais)

> Commander en version papier depuis notre librairie en ligne