160pxls.gif(835 bytes)

OMC: NOUVELLES 2013

CONSEIL GÉNÉRAL

150pxls.gif (76 bytes)
POUR EN SAVOIR PLUS:

COMPTES RENDUS:

Déclaration du Président du Conseil général, 26 avril 2013

Bonjour. Bienvenue à cette réunion informelle des Chefs de délégation et merci encore de vous être rendus disponibles à si brève échéance.

Cette réunion a pour objet de me permettre, avec l’aide des facilitateurs — M. l’Ambassadeur Fried, Président de l’Organe de règlement des différends, et M. l’Ambassadeur Reiter, Président de l’Organe d’examen des politiques commerciales — de communiquer aux Membres le résultat de la deuxième série de consultations concernant la sélection du nouveau Directeur général. C’est ce qui est prescrit au paragraphe 18 des Procédures de désignation des Directeurs généraux convenues en décembre 2002 et reproduites dans le document WT/L/509, et c’est aussi conforme à l’engagement de garantir la transparence, l’inclusion et la participation de tous que nous avons pris au début de cette étape finale du processus et qui est consigné dans le document JOB/GC/39.

Cette deuxième série de consultations a été organisée sur le modèle de la première série de consultations. Les facilitateurs et moi‑même avons mené les consultations du 16 au 24 avril. Chaque Membre, qu’il dispose ou non d’une représentation à Genève, s’est vu poser la même question précise: “Quelles sont vos préférences?”. Et ainsi qu’il est indiqué dans le document JOB/GC/40 du 12 avril, nous avons instamment demandé aux Membres — en insistant sur le fait que c’était ce que nous attendions d’eux — d’exprimer deux préférences — pas plus, pas moins — au cours de cette série de consultations, et 158 Membres se sont manifestés pour exprimer leurs préférences.

Comme prescrit au paragraphe 18 des Procédures de 2002, permettez‑moi maintenant de rendre compte du résultat de cette deuxième série de consultations.

Premièrement, les résultats issus de cette deuxième série de consultations sont clairs et dépourvus d’ambiguïté.

Deuxièmement, ils ont été déterminés par les préférences que vous avez exprimées et notre évaluation a été guidée exclusivement par les éléments énoncés au paragraphe 17 des Procédures de 2002. À ce propos, je renvoie les délégations à ma déclaration du 12 avril reproduite dans le document JOB/GC/40.

Troisièmement, dans un souci de transparence, je vous informe que la quasi‑totalité des Membres ont indiqué deux préférences, comme les facilitateurs et moi‑même l’avions demandé. En fait, sur les 158 Membres qui ont exprimé leurs préférences, 3 seulement ont fait exception. Ces très rares exceptions n’ont absolument pas influé sur le résultat des consultations. Je remercie les Membres d’avoir coopéré et de s’être limités au nombre de préférences recommandé.

Quatrièmement, les résultats des préférences que vous avez exprimées ont été communiqués hier, c’est‑à‑dire le 25 avril 2013, aux Membres ayant présenté des candidats dont le nom figurait sur la liste révisée. Au cours de cette brève réunion, j’ai mis l’accent sur le fait que le paragraphe 18 des Procédures dispose ce qui suit: “Il est entendu que le ou les candidats ayant le moins de chances de faire l’objet d’un consensus se retireront.” Il s’agit donc de la seule obligation ferme qui est faite aux candidats et aux Membres ayant présenté des candidatures.

Cinquièmement, comme je l’ai indiqué dans ma déclaration du 19 mars reproduite dans le document JOB/GC/39, vous vous souviendrez que trois candidats sont censés se retirer lors de la deuxième série de consultations. Par conséquent, conformément à la préférence que les Membres ont clairement exprimée, il n’y aura que deux candidats lors de la troisième et dernière série de consultations.

Compte tenu de tout ce qui précède et conformément aux Procédures, notre évaluation des préférences que vous nous avez communiquées au cours de cette deuxième étape des consultations, est que les trois candidats suivants sont les moins susceptibles de faire l’objet d’un consensus. Ces trois candidats, dont la liste a été établie suivant l’ordre dans lequel les candidatures ont été reçues, et non dans l’ordre croissant ou décroissant des préférences, sont:

    — Mme Mari Elka Pangestu (Indonésie)

    — M. Tim Groser (Nouvelle-Zélande)

    — M. Taeho Bark (République de Corée)

Permettez‑moi de souligner que vos préférences aboutissent aux mêmes résultats pour chacun de ces trois candidats, quel que soit le mode de mesure retenu.

Par conséquent, nous commencerons la troisième et dernière série de consultations sur la base d’une liste révisée de deux candidats, établie à nouveau suivant l’ordre de réception des candidatures, à savoir:

    — M. Herminio Blanco (Mexique)

    — M. Roberto Carvalho de Azevêdo (Brésil)

Ces consultations débuteront le mercredi 1er mai après‑midi et se poursuivront jusqu’au mardi 7 mai à midi. Mes collègues et moi‑même nous tiendrons ensemble à la disposition des délégations que nous rencontrerons dans la salle 2011, à l’OMC, pendant 5 minutes chacune, de 9h15 à 13 heures et de 15 heures à 18h30 chaque jour. Nous enverrons un fax à ce sujet cet après‑midi.

Conformément au paragraphe 6 des Procédures, notre but est toujours d’encourager et de faciliter l’instauration du consensus entre les Membres et de les aider à passer de cette deuxième liste révisée de candidats à une décision finale sur la désignation. Il s’agit de la phase finale du processus de consultations qui devrait nous amener au stade où nous pourrons faire une recommandation au Conseil général concernant cette décision. C’est‑à‑dire qu’il faudra, comme indiqué au paragraphe 17 des Procédures, identifier le candidat faisant l’objet d’un consensus.

Dans cette optique, nous inviterons les délégations à répondre à la question: “Quelle est votre préférence?”.

Ces consultations se poursuivront au niveau des Chefs de délégation en leur qualité de représentants des Membres. Là encore, nous prendrons les dispositions voulues pour consulter directement les Membres sans représentation, y compris en rencontrant personnellement ceux qui seront présents pendant la Semaine de Genève. Comme durant les précédentes séries de consultations, nous traiterons tous les renseignements reçus des Membres dans la plus stricte confidentialité.

Lorsque nous évaluerons les renseignements que nous recevrons et que nous ferons rapport aux Membres, nous serons de nouveau guidés par les éléments énoncés au paragraphe 17 des Procédures et par la pratique antérieure. Les facilitateurs et moi‑même continuerons à agir dans les limites strictes des Procédures convenues et en suivant l’organisation des travaux prévue dans le document JOB/GC/39.

Comme nous l’avons fait pour les deux premières séries de consultations, le résultat sera communiqué immédiatement aux Membres ayant présenté des candidats dont le nom figure sur la liste révisée pour la troisième série. Le lendemain, il sera annoncé à tous les Membres au cours d’une réunion des Chefs de délégation ouverte que nous avons l’intention de tenir le mercredi 8 mai. En cas de modification, nous aviserons les délégations par fax.

Permettez‑moi de rappeler une fois encore que ce processus est votre processus: c’est à vous qu’il appartiendra de décider de la désignation du nouveau Directeur général.

Avant de conclure, j’aimerais dire quelques mots à propos des trois candidats qui ne figurent pas sur la liste pour la série de consultations finale. Au nom de tous les Membres, je tiens à les remercier d’avoir participé à ce processus de sélection. Comme les Membres l’ont reconnu, il s’agit de personnes dont les mérites et les qualifications sont exceptionnels et qui possèdent une expérience étendue et variée des relations internationales aux plus hauts niveaux de décision. Pour vous avoir écoutés, nous savons que le choix a à l’évidence été très difficile. Je suis certain que vous conviendrez avec nous qu’en se présentant pour participer au processus de sélection, les candidats ont beaucoup contribué à la renommée et à l’image de l’OMC.

Je voudrais aussi rendre hommage aux gouvernements de l’Indonésie, de la Nouvelle-Zélande et de la République de Corée, et à leurs représentants respectifs à Genève pour avoir contribué à ce processus avec dignité et dans un esprit d’équité. Ils ont une nouvelle fois réaffirmé leur attachement solide au système commercial multilatéral et je ne doute pas que l’OMC en est sortie grandie.

 

Flux de nouvelles RSS

Bookmark and Share

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.

150pxls.gif (76 bytes)