Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/305
26 juillet 2002
Le Directeur général, M. Moore, se félicite de la percée faite par le Congrès au sujet du mandat pour la promotion des échanges commerciaux

Le Directeur général de l'OMC, M. Mike Moore, s'est vivement félicité aujourd'hui de la percée faite par le Congrès des États-Unis en ce qui concerne la législation visant à accorder au Président Bush le mandat pour la promotion des échanges commerciaux dont il a besoin pour négocier les accords commerciaux.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Mike Moore



Selon M. Moore, l'accord entre les chefs de file du Congrès, qui pourrait permettre l'adoption du projet de loi d'ici à la semaine suivante, et la proposition faite par les États-Unis de réduire les subventions et les tarifs dans le domaine agricole, qui avait été bien accueillie, avaient donné un nouvel élan aux négociations engagées dans le cadre du Programme de Doha pour le développement, qui sont ainsi en bonne voie et devraient pouvoir s'achever d'ici à la date limite du 1er janvier 2005.

“Je félicite le Président Bush et le Représentant des États-Unis pour les questions commerciales internationales, M. Bob Zoellick, ainsi que les responsables du Congrès, pour ce tournant décisif. Le leadership des États-Unis est essentiel pour le Programme de Doha pour le développement, et l'adoption du projet de loi dans les prochains jours aidera à convaincre les 144 gouvernements Membres de l'OMC que nous pouvons achever ces négociations à temps”, a dit M. Moore.

M. Moore a signalé qu'un grand nombre des questions négociées dans le cadre des entretiens de Doha étaient examinées et analysées depuis cinq ans, et qu'il existait donc une base solide pour les travaux en cours, qui devrait permettre aux gouvernements de mener leur tâche à bien dans les délais.

“Il ne s'agit pas d'une négociation de trois ans. De fait, nous négocions depuis cinq ans déjà, et il n'y a pas de raison que nous laissions passer le délai fixé, notamment compte tenu du bon travail que nous avons fait depuis la Réunion ministérielle de Doha, en novembre dernier. Depuis lors en effet, les gouvernements ont approuvé la structure et le calendrier de nos négociations, choisi Cancún (Mexique), comme ville d'accueil de la prochaine Conférence ministérielle, et décidé d'une importante augmentation des financements destinés à l'assistance technique et au renforcement des capacités. Les progrès concernant le mandat pour la promotion des échanges commerciaux et la proposition concrète concernant l'agriculture que les États-Unis doivent présenter ici à Genève la semaine prochaine s'inscrivent dans la ligne de ces travaux. Tout cela nous met en très bonne position pour conclure ces négociations en temps voulu”, a déclaré M. Moore.