Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/309
16 août 2002

Le prochain Directeur général de l'OMC, M. Supachai Panitchpakdi, choisit ses adjoints

M. Supachai Panitchpakdi, prochain Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, a annoncé aujourd'hui (16 août) le nom des quatre personnes qui seront ses Directeurs généraux adjoints pour trois ans à partir du 1er octobre 2002.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Mike Moore



Après avoir consulté les gouvernements des pays Membres de l'OMC, M. Supachai a choisi les adjoints suivants: MM. Roderick Abbott, Kipkorir Aly Azad Rana, Francisco Thompson-Flôres et Rufus H. Yerxa.

M. Supachai, qui entrera en fonction en qualité de Directeur général le 1er septembre 2002, espère que ses nouveaux adjoints pourront commencer à se familiariser avec leur travail en septembre au côté des actuels Directeurs généraux adjoints, de façon à assurer la transition. Les Directeurs généraux adjoints, dont le mandat expire le 30 septembre 2002, sont MM. Ablassé Ouedraogo, Paul-Henri Ravier, Miguel Rodriguez Mendoza et Andrew Stoler.

M. Supachai a remercié les actuels Directeurs généraux adjoints de leur dévouement et a dit qu'il avait toute confiance envers sa nouvelle équipe. “Je suis certain que les nouveaux Directeurs généraux adjoints, de concert avec les Directeurs en poste et le personnel de l'OMC, poursuivront la tâche de l'Organisation de façon très efficace et seront capables de relever les nombreux défis qui les attendent”, a-t-il dit.

Roderick Abbott
Notice biographique

Au cours d'une carrière de 40 ans avec le Board of Trade de Londres, puis (depuis 1973) à la Commission des Communautés européennes, Roderick Abbott a été associé à presque tous les aspects de la politique commerciale multilatérale, et en particulier aux négociations et au règlement des différends.

Il était encore récemment Directeur général adjoint à la DG commerce de la Commission et, auparavant, Ambassadeur et chef de délégation à Genève (de 1996 à 2000). En cette qualité, il a participé à chacune des quatre Conférences ministérielles déjà tenues par l'OMC, de Singapour à Doha, et a été associé de près aux travaux du nouvel Organe de règlement des différends de l'OMC, notamment dans le cadre de quelques-unes de ses premières affaires les plus importantes, comme celle du régime d'importation des bananes des CE.

Durant les années 90 et le Cycle d'Uruguay, il a été membre directeur du groupe de pilotage de la Commission, chargé de superviser la position de négociation des CE dans tous les domaines et, au cours des dernières étapes, il a été négociateur principal dans le cadre des négociations tarifaires. Il a présenté les trois premiers examens de la politique commerciale des CE faits entre 1991 et 1995.

Dans les années 80, il a régulièrement participé aux réunions des Ministres du commerce extérieur de la Quadrilatérale et aux Réunions ministérielles du GATT de 1982 et de 1984. Il a été négociateur principal de la Commission pour les aspects de l'élargissement des CE touchant au GATT en 1981 et 1985 (ainsi qu'en 1995). Il a représenté la Commission au Comité des échanges de l'OCDE puis à son Comité exécutif en session spéciale (CESS), et a participé à la session de 1981 de la CNUCED à Belgrade.

Il a participé à la Réunion ministérielle de Tokyo qui a lancé le Tokyo Round en 1973 et, durant les négociations (1975 à 1979), il a été attaché à la délégation des CE à Genève, chargé en particulier des accords sur les obstacles non tarifaires, des restrictions quantitatives et de la négociation de nouvelles règles sur les mesures de sauvegarde.

Il a été en poste à Genève pour la première fois à la fin des années 60, durant la période de mise en œuvre des résultats du Kennedy Round, et a présidé le Comité de la balance des paiements du GATT en 1970-1971.

Il a obtenu une licence (B.A.) de l'Université d'Oxford en 1962 avec la mention “Greats”.

Kipkorir Aly Azad Rana
Notice biographique

Kipkorir Aly Azad Rana a accompli une carrière éminente au service du gouvernement kényen, en qualité de haut représentant auprès de différentes organisations internationales, dont l'OMC et l'ONU. Il est actuellement consultant international en matière de politiques et de négociations multilatérales et bilatérales relatives au commerce et à l'investissement.

Après avoir été chef de mission adjoint à Tokyo (1993-1996), il a été nommé au poste de Représentant permanent adjoint auprès de l'ONU à New York et de représentant suppléant/coordonnateur de la délégation du Kenya au Conseil de sécurité des Nations Unies (1997). Il est rentré brièvement à Nairobi en 1998 pour occuper le poste de Secrétaire permanent au Cabinet du Président, responsable de la coordination du développement, avant d'être nommé Ambassadeur et Représentant permanent auprès de l'ONU à Genève (1998-2000).

Entre 1999 et 2001, M. Rana a été coordonnateur des délégations africaines auprès de l'OMC, chef du Groupe d'experts africains à la Conférence ministérielle de l'OMC de Seattle (États-Unis), chef de la délégation du Kenya pour l'examen de la politique commerciale de ce pays à l'OMC et haut conseiller en politique commerciale du Ministre du commerce et de l'industrie.

Il a représenté son gouvernement à de nombreuses réunions et conférences internationales, notamment la Xème session de la CNUCED à Bangkok (Thaïlande) en 2000, les Sommets du G15 du Caire (Égypte) en 1998 et de la Jamaïque (2000), la Conférence des plénipotentiaires de l'Union internationale des télécommunications tenue à Kyoto (Japon) en 1994 et à Minneapolis (États-Unis) en 1998, et la 3ème Conférence des Nations Unies sur l'exploration et les utilisations pacifiques de l'espace, tenue à Vienne (Autriche) en 1999, où il était chef de la délégation nationale.

Il est titulaire d'une maîtrise de science politique (1975) et d'un doctorat de philosophie de l'Université de Californie à Los Angeles (1990).

Francisco Thompson-Flôres
Notice biographique

Francisco Thompson-Flôres a une grande expérience de diplomate et de négociateur commercial pour le gouvernement brésilien. Il est actuellement Ambassadeur à Montevideo (Uruguay).

Il est entré au Ministère des affaires étrangères en 1959, spécialisé dans les affaires économiques et commerciales, et a été Sous-Secrétaire général de ce ministère entre 1985 et 1988. Il a été attaché aux ambassades du Brésil à Londres (1961-1964), Bruxelles (1964-1967) et Washington (1973-1976), puis Ambassadeur à Buenos Aires (1988-1992), à Bonn (1992-1995), près le Saint-Siège (1995-1998), et à Montevideo (depuis 2000).

Entre 1979 et 1999, il a aussi été Secrétaire à la coopération économique et technique internationale au Secrétariat de la planification de la présidence de la République (1979), coordonnateur des affaires internationales au Ministère de l'agriculture (1979-1983), et Représentant personnel du Président de la République pour les questions concernant l'Amérique latine et le Sommet Caraïbes-Union européenne (1998-1999).

Il a une vaste expérience de négociateur commercial, ayant été membre fondateur du Groupe de Cairns, négociateur en chef dans le cadre du processus de négociation entre le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay qui a débouché sur la création du MERCOSUR (1985-1988), membre du Comité consultatif pour les questions d'intégration de la présidence de la Banque interaméricaine de développement, membre du Conseil consultatif du réseau de recherche économique du MERCOSUR et Président du groupe de négociation sur l'agriculture dans le cadre de la zone de libre-échange des Amériques (1999-2000).

Il est titulaire d'un diplôme de philosophie de l'Université de Poitiers (France) et d'un diplôme d'économie de la London School of Economics (Royaume-Uni).

Rufus H. Yerxa
Notice biographique

Rufus H. Yerxa est un diplomate et juriste très expérimenté en matière de commerce international, qui a occupé de hautes fonctions au commerce extérieur pour plusieurs gouvernements des États-Unis, tant républicains que démocrates. Il a aussi été directeur d'un très important comité du Congrès chargé des questions commerciales internationales et avocat.

Entre 1989 et 1993, il a été en poste à Genève en qualité d'Ambassadeur et Représentant permanent des États-Unis auprès du GATT, et il a représenté son pays à de nombreuses réunions, procédures de règlement des différends et négociations du GATT. À ce titre, il a joué un rôle clé dans les négociations du Cycle d'Uruguay. En 1993, il est retourné à Washington occuper le poste d'adjoint du Représentant des États-Unis pour les questions commerciales internationales, bras droit du négociateur en chef du gouvernement des États-Unis. En cette qualité, il a été responsable de l'achèvement des négociations sur l'ALENA et des négociations du Cycle d'Uruguay et de l'Accord sur l'OMC, et chargé d'obtenir la ratification de ces deux accords par le Congrès.

Avant de travailler comme adjoint du Représentant des États-Unis pour les questions commerciales internationales, il a été un des principaux experts du Congrès en matière de commerce international. Entre 1981 et 1989, il a travaillé comme directeur du Sous-Comité du commerce international du Comité des voies et moyens de la Chambre des représentants. Il a supervisé la rédaction et la promulgation de plusieurs importantes lois sur le commerce extérieur et en particulier de la Loi générale sur le commerce de 1988, qui a fait date.

Depuis 1995, M. Yerxa est avocat. Il a passé trois ans à Bruxelles en tant qu'associé d'une des principales études d'avocats des États-Unis, où il a représenté des clients américains dans des affaires concernant la réglementation européenne et le commerce international. En 1998 il a été engagé par la société Monsanto où il a été d'abord conseiller juridique général pour les questions européennes puis conseiller juridique pour les questions internationales.

M. Yerxa est titulaire d'une licence (B.A.) de l'Université de Washington en 1973, d'un diplôme (J.D.) de l'Université de Puget Sound en 1976 et d'une maîtrise de droit international de l'Université de Cambridge (1977). Il est membre des barreaux du District de Colombia et de l'État de Washington.