Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/322
2 décembre 2002
COMMERCE ET INVESTISSEMENT

Atelier spécial pour les pays africains sur le commerce et l'investissement

Les activités du Programme d'assistance technique de l'OMC sur le commerce et l'investissement se poursuivent les 1er et 2 décembre 2002 avec un atelier spécial destiné à des fonctionnaires en poste dans les capitales venant de 21 pays africains. Cet atelier se déroule en anglais. Le Secrétariat de l'OMC organisera un atelier similaire l'année prochaine à l'intention de fonctionnaires en poste dans les capitales venant de pays africains qui utilisent le français comme langue de travail à l'OMC.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi



L'atelier a été organisé par le Secrétariat de l'OMC en coopération avec la CNUCED et avec le soutien du gouvernement japonais, par l'intermédiaire de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Des ateliers techniques de ce type ont lieu régulièrement tout au long de la période allant jusqu'à la 5ème session de la Conférence ministérielle à Cancún, afin de permettre aux Membres de l'OMC et aux gouvernements ayant le statut d'observateur de se préparer, dans un cadre informel, en vue des débats au Groupe de travail des liens entre commerce et investissement. Ces ateliers ont pour but d'aider les pays en développement et les pays les moins avancés à mieux évaluer les conséquences d'une coopération multilatérale plus étroite sur l'investissement pour leurs politiques et leurs objectifs de développement.

La participation active de tous les pays en développement est indispensable au succès du programme de travail de Doha mais, en raison du manque de moyens, il est difficile, pour nombre de ces pays, de participer aussi souvent et aussi intensément qu'ils le souhaiteraient au processus préparatoire à Genève. C'est pourquoi, avec le soutien de la JICA, des fonds ont été dégagés pour cet atelier spécial, afin d'inviter, pour chaque pays Membre africain anglophone, un fonctionnaire en poste dans la capitale à se rendre à Genève pendant quelques jours pour participer non seulement à l'atelier mais aussi à la réunion du Groupe de travail qui aura lieu ensuite, les 3 et 4 décembre.

Cette réunion du Groupe de travail sera la dernière de l'année, et sera l'occasion pour le Groupe d'examiner les travaux qui ont été accomplis depuis Doha et de discuter son rapport de fin d'année au Conseil général de l'OMC. En y participant, les fonctionnaires en poste dans les capitales des pays africains auront la possibilité de faire le bilan des progrès réalisés dans ce domaine depuis Doha et de prendre part, avec d'autres Membres de l'OMC, à la définition du déroulement des travaux futurs sur le commerce et l'investissement pendant la préparation de la Conférence ministérielle de Cancún.