Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/328
20 décembre 2002
ASSISTANCE TECHNIQUE

Des donateurs annoncent des contributions importantes au JITAP II

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

Assistance technique

Joint Integrated Technical Assistance Programme (ouvre une nouvelle fenêtre)

 



Des donateurs, des pays partenaires africains et les trois organisations ayant leur siège à Genève (CCI, CNUCED et OMC) ont approuvé au cours d'une réunion le lancement de la nouvelle phase du Programme intégré conjoint d'assistance technique (JITAP), eu égard au succès de la première phase lancée en 1998. Le JITAP a pour but de renforcer les capacités pour comprendre le nouveau système commercial multilatéral, s'y conformer et en tirer profit. Les donateurs ont annoncé d'importantes contributions pour la phase de suivi qui vise à atteindre les mêmes objectifs sur une période de quatre ans. Le programme d'un montant de 12,6 millions de dollars devrait démarrer au début de l'année prochaine.

À la réunion d'aujourd'hui, les gouvernements du Danemark, de la Finlande, de la France, de la Norvège et de la Suède ont annoncé leur contribution au Fonds commun d'affectation spéciale et ceux des Pays-Bas, de la Suisse et du Royaume-Uni se sont fermement engagés à contribuer sous peu au Fonds. Le Canada avait déjà annoncé une contribution importante au programme au cours du Sommet du G8 en juin 2002.

Huit nouveaux pays - Botswana, Cameroun, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Sénégal et Zambie — rejoindront les huit premiers — Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya, Ouganda, Tanzanie et Tunisie — qui ont bénéficié de la première phase du programme. Les 16 pays concernés par la nouvelle phase représentent un équilibre soigneusement établi entre PMA, pays n'appartenant pas à cette catégorie, différentes sous-régions d'Afrique et différents groupements linguistiques.