Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2003

PRESS/357
11 septembre 2003
ASSISTANCE TECHNIQUE

L'Autriche verse une contribution de 310 000 francs suisses pour l'assistance technique de l'OMC

Le gouvernement autrichien a annoncé le 10 septembre 2003 qu'il verserait un contribution de 310 000 francs suisses au Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

Pour en savoir plus sur l'assistance technique



Le Ministre fédéral autrichien des affaires économiques et du travail, M. Martin Bartenstein, et le Directeur général de l'OMC, M. Supachai Panitchpakdi, ont signé le mémorandum d'accord concernant la contribution de l'Autriche le premier jour de la cinquième Conférence ministérielle de l'OMC à Cancún (Mexique).

“C'est la deuxième fois que l'Autriche verse une contribution substantielle au Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement”, a dit M. Bartenstein. “Les déclarations des dirigeants des pays développés devraient être suivies d'actions concrètes” a t il ajouté. “Nous sommes tout à fait convaincus que les pays en développement devraient pouvoir bénéficier de conditions égales grâce à une initiative conjointe visant à renforcer leurs capacités. Je suis donc fier que mon pays verse une contribution de 310 000 francs suisses au Fonds”.

“Je remercie l'Autriche de sa grande générosité”, a dit M. Supachai. “Grâce à de telles contributions, nous avons pu grandement améliorer les activités d'assistance technique de l'OMC. La participation des pays en développement et des pays les moins avancés aux travaux de l'OMC s'est fortement accrue, mais il reste encore beaucoup à faire pour les aider à tirer véritablement profit du système commercial multilatéral”.

Le Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement a été créé à la suite de la Conférence ministérielle de Doha, tenue par l'OMC en novembre 2001, qui a lancé un nouveau cycle de négociations.