Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2003

PRESS/361
22 octobre 2003
TECHNICAL ASSISTANCE

La France verse une contribution de 100 000 euros à l'assistance technique de l'OMC

Le gouvernement français a versé le 21 octobre 2003 une contribution de 100 000 euros (150 000 francs suisses) à l'assistance technique de l'OMC. Cette contribution du Ministère français de l'Agriculture est destinée à financer en 2003 et 2004 des activités consacrées à la mise en œuvre de l'Accord sur l'application des mesures sanitaires et phytosanitaires (Accord SPS).

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

> Pour en savoir plus sur l'assistance technique



“A ce moment particulier de la vie de l'OMC, cette nouvelle contribution est le signe d'une confiance renouvelée de la France dans le système commercial multilatéral et dans son organisation tutélaire,” a indiqué Philippe Gros, délégué permanent de la France auprès de l'OMC. “La France traduit ainsi sa volonté d'aider ceux de nos partenaires en développement qui seront intéressés à parfaire leur maîtrise des accords commerciaux multilatéraux, et notamment de l'Accord SPS, compte tenu de l'importance dans le commerce des règles contenues dans cet Accord.”

“ Je remercie la France pour sa contribution,” a déclaré Supachai Panitchpakdi, le Directeur général de l'OMC. “L'assistance technique que fournie l'OMC est essentielle à ses pays membres en développement et doit non seulement les aider à participer activement aux négociations qui sont en cours, mais aussi à continuer de mettre en œuvre les accords qui existent déjà.”

Au titre de l'Accord SPS, les Membres de l'OMC sont tenus de fonder leurs mesures sanitaires et phytosanitaires sur des prescriptions se justifiant d'un point de vue scientifique. Le commerce des produits agricoles est particulièrement important pour la plupart des pays en développement et il est essentiel qu'ils aient une bonne compréhension de l'Accord SPS.