Découvrir ce qui se passe à l'OMC

OMC: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2005

PRESS/428
14 décembre 2005
ASSISTANCE TECHNIQUE

Bénéficiaires et donateurs examinent le programme de coopération

Les pays partenaires du JITAP, le Programme intégré conjoint d'assistance technique mis en œuvre par le Centre du commerce international (CCI), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC), se sont réunis aujourd'hui en marge de la sixième Conférence ministérielle de l'OMC pour passer en revue le programme, son incidence et ses besoins futurs et partager leurs expériences.

150pxls.gif (76 bytes)
> Pour en savoir plus sur l'assistance technique
  

VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Pascal Lamy



Les Ministres du commerce et les représentants des 16 pays africains (1)  bénéficiaires du programme ainsi que les Ministres du commerce et les représentants des pays donateurs, et de hauts fonctionnaires des trois organismes d'exécution du JITAP participaient à cette réunion organisée sur le thème “Le JITAP: une réponse efficace au renforcement des capacités liées au commerce dans la perspective du système commercial multilatéral”. Étaient également présents un certain nombre de Ministres invités d'autres pays d'Afrique ainsi que des représentants d'organisations économiques régionales.

Le JITAP a pour objectif de renforcer les capacités au niveau national pour aider les pays partenaires à utiliser le commerce comme un moteur de croissance et de développement humain durables afin de permettre à ces pays de s'intégrer effectivement et avantageusement dans le système commercial multilatéral. Le programme contribue à la mise en place d'un processus de politique commerciale qui aide chaque pays à identifier ses intérêts commerciaux dans le cadre de sa stratégie globale de développement et de réduction de la pauvreté et, à partir de cela, à élaborer une stratégie commerciale spécifique pour la formulation des politiques, les négociations et la mise en œuvre.

Un certain nombre de Ministres du commerce africains ont évoqué la manière dont le JITAP avait réuni toutes les parties prenantes grâce à la création de comités interinstitutions et dont il avait aidé ces comités à communiquer l'information liée au commerce au grand public et aux responsables concernés par le biais de centres de référence et de points d'information nationaux mis en place ou renforcés au titre du programme. Les Ministres ont souligné les capacités humaines et institutionnelles que le programme avait permis de valoriser et expliqué comment cela avait aidé leurs pays à formuler une stratégie sectorielle à l'exportation et créé des synergies entre toutes les activités d'assistance technique liées au commerce dans leurs pays.

Les trois organismes d'exécution ont réitéré leur volonté d'aider les pays africains à renforcer leurs capacités humaines et institutionnelles et leurs capacités en matière de gestion d'entreprise et ont instamment prié la communauté des donateurs de continuer d'accorder son soutien au JITAP et aux autres programmes de coopération technique liée au commerce.

En matière d'assistance technique liée au commerce, le JITAP est le premier programme de ce type dans lequel ces trois grands organismes commerciaux multilatéraux ont uni leurs forces et coordonné leur action en vue de renforcer les capacités humaines et institutionnelles et les capacités en matière de gestion d'entreprise en Afrique, afin de permettre aux pays d'Afrique de s'intégrer effectivement et avantageusement dans le système commercial multilatéral.

Dans chacun des 16 pays bénéficiaires du programme, cela a permis d'avoir une vision plus claire des possibilités d'exportation offertes grâce à l'amélioration des conditions d'accès aux marchés. Les secteurs public et privé participent ensemble à la formulation de stratégies d'exportation portant sur différents produits tels que le manioc, les cuirs et peaux, les textiles, les produits de la pêche et les fruits et légumes. Le programme a aussi aidé les pays bénéficiaires à renforcer leurs commissions nationales chargées des négociations commerciales en donnant au secteur privé et à la société civile les informations nécessaires pour se préparer aux négociations commerciales internationales et en les associant plus activement à ces négociations. Le personnel ayant reçu une formation aux négociations et aux questions commerciales internationales au titre de la phase actuelle du JITAP – plus de 360 à ce jour – participe plus activement à l'élaboration d'études techniques et de stratégies de négociation à l'OMC et au niveau régional, en ce qui concerne notamment les négociations au titre de l'AGOA, de l'Accord de partenariat ACP-UE, etc. Le programme a permis la création ou le renforcement de plus de 50 points d'information commerciale ayant accès à des sources spécialisées internationales telles que l'OMC, la CNUCED et le CCI. Une cinquantaine d'autres points d'information de ce type doivent être créés d'ici à la fin 2006. Ces structures contribuent à l'information des exportateurs et des négociants des pays partenaires au sujet des règlementations en vigueur sur les marchés d'exportation en ce qui concerne les SPS, les OTC, les ADPIC et l'AGCS.

Le programme JITAP est maintenant entré dans sa deuxième phase. La première s'est achevée en décembre 2002. Une nouvelle phase a été lancée en février 2003 pour une durée de quatre ans. Cette phase intègre les huit pays originels au stade de la consolidation et les huit autres pays au stade de la fondation. Les huit pays originels (2) quitteront le programme le 31 décembre 2005.

Les donateurs qui contribuent au programme JITAP sont les pays suivants: Allemagne, Canada, Danemark, Finlande, France, Irlande, Japon, Norvège, Suède, Pays-Bas et Royaume-Uni.

150pxls.gif (76 bytes)
Notes:
1.
Bénin, Botswana, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Kenya, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Ouganda, République-Unie de Tanzanie, Sénégal, Tunisie et Zambie. retour au texte
2. Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Kenya, Ouganda, Tanzanie et Tunisie. retour au texte

  


Réunion consacrée au JITAP
Cliquer pour agrandir l'image
  (39ko)
Autres photos