150pxls.gif (76 bytes)
doha photo
CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE L'OMC, DOHA, 2001: RÉSUMÉ DES RÉUNIONS DU 13 NOVEMBRE (MISE À JOUR: 23H.30)
Les Ministres se préparent pour une longue nuit de négociations

Alors que la quatrième Conférence ministérielle tirait à sa fin le 13 novembre, les Ministres se sont lancés dans une dernière soirée de consultations sur les versions les plus récentes des projets de déclarations et de décisions.

150pxls.gif (76 bytes)
NOTE:
CETTE NOTE D'INFORMATION EST DESTINÉE À AIDER LES JOURNALISTES ET LE PUBLIC À COMPRENDRE LE DÉROULEMENT DES TRAVAUX DE LA CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE DOHA. ELLE A ÉTÉ RÉDIGÉE AVEC LE SOUCI DE LA PLUS GRANDE EXACTITUDE POSSIBLE MAIS ELLE NE PRÉJUGE PAS LES POSITIONS DES GOUVERNEMENTS MEMBRES.
       

Voir également:
> Notes d'information sur les questions examinées

Résumés des réunions:
> 14 novembre
> Paroles prononcées par le Président
> 12 novembre
> 11 novembre
>
10 novembre
 

Autres Conférences ministérielles:
Seattle 30 nov-3 déc.1999
Genève 18 & 20 mai 1998
Singapour 9-13 déc.1996


MISE À JOUR: 23h.30, HEURE DU QATAR: Le Président a indiqué à la réunion de 23 heures que des consultations avaient eu lieu, que des progrès notables avaient été accomplis, mais qu'il avait été très difficile de trouver des solutions pour les points sur lesquels les avis divergeaient encore. Il a dit qu'il espérait avoir des projets de textes révisés aussi rapidement que possible, et qu'il reconvoquerait la réunion informelle des chefs de délégation. Il a dit qu'il ne pouvait pas savoir quand celle-ci aurait lieu.

  

Plus tôt aujourd'hui haut de page

Les chefs de délégation se sont réunis d'une manière informelle de 14h.45, heure du Qatar (11h.45 GMT) à 17h.30 pour débattre des derniers projets de textes que le Président de la conférence, M. Youssef Hussain Kamal, Ministre des finances, de l'économie et du commerce du Qatar avait distribués dans la matinée (voir plus bas).

M. Kamal a dit qu'il réunirait de nouveau les chefs de délégation à 23 heures “au plus tard”. Entre-temps, il poursuivrait avec les “amis de la présidence” (voir l'explication dans le résumé du 10 novembre) des consultations sous diverses formes.

Le Président a dit que les projets de textes avaient été rédigés avec soin, sur la base de longues consultations, et qu'ils s'efforçaient de tenir compte des vues de tous les 142 Membres. Ils ne visent qu'à lancer un programme de travail — qui inclut des négociations — et non pas à décrire un résultat, a-t-il dit. Comme il s'agit de tentatives de compromis, ils ne peuvent pas correspondre en tous points à ce que telle ou telle délégation voulait.

Les réunions des chefs de délégation garantissent l'inclusion de tous les gouvernements Membres dans le processus et sa transparence, a-t-il indiqué.

Plus de 50 délégations ont pris la parole, certaines au nom de groupes de pays. Elles ont formulé des observations sur toute une série de sujets, notamment l'agriculture, l'accès aux marchés pour les produits non agricoles, le commerce et l'investissement, le commerce et la politique de la concurrence, la facilitation des échanges, la transparence des marchés publics, les questions relatives aux pays en développement et les textiles.

Plusieurs délégations se sont félicitées de ce que le projet de déclaration sur la propriété intellectuelle et la santé rallie quasiment tous les suffrages, bien que quelques délégations aient formulé des observations sur certains mots clés figurant dans le texte.

  

Dans la matinée haut de page

Auparavant, peu après 11 heures, heure du Qatar (8 heures GMT), le 13 novembre, les Ministres avaient reçu les derniers projets de textes des déclarations et décisions ministérielles à la première réunion informelle des chefs de délégation de la journée, ce qui faisait suite à des consultations qui avaient duré sans interruption toute la nuit.

M. Kamal a indiqué que toutes les délégations avaient eu la possibilité de participer aux consultations sur les nouveaux projets de textes. Le Directeur général, M. Mike Moore, a exposé les points clés des projets de textes. Il a dit que le projet concernant la propriété intellectuelle et la santé était tout prêt de faire l'objet d'un accord, mais que certains problèmes demeuraient sur quelques autres questions.