150pxls.gif (76 bytes)
Présentation de l’institution. Lire et télécharger les textes de présentation de l’OMC. Avis de vacance. Etc...

DIX MALENTENDUS: 2. Prône le libre-échange
2. L’OMC ne préconise pas le libre-échange à tout prix

Tout dépend véritablement de ce que les pays sont disposés à négocier les uns avec les autres, des concessions mutuelles qu’ils sont prêts à faire, de ce qu’ils veulent demander et offrir.

160pxls.gif (76 bytes)
DIX MALENTENDUS
1. Dicte les politiques
2. Prône  le libre-échange
3. Le développement
4. L’environnement
5. La santé
6. Supprime des emplois
7. Petits pays impuissants
8. Proie des groupes d’intérêts
9. Petits pays forcés d’accéder
10. Non démocratique

  

Voir aussi:
l’OMC en quelques mots
10 avantages
Comprendre l'OMC


Tout dépend de ce que les pays veulent négocier

 

 

 

 

Tout dépend de ce que les pays veulent négocier.

 

 

Il est vrai que l’un des principes qui sous‑tend le système de l’OMC est d’amener les pays à réduire leurs obstacles au commerce et à libéraliser les échanges. Après tout, ils bénéficient du développement des échanges qui résultent de la réduction des obstacles au commerce.

Quant à l’ampleur de la réduction de ces obstacles, c’est une question que les pays Membres négocient entre eux. Leur position de négociation dépend de leur volonté de réduire les obstacles et de ce qu’ils souhaitent obtenir des autres Membres en contrepartie. Les engagements pris par un pays deviennent les droits d’un autre pays, et inversement.

Le rôle de l’OMC est de servir de cadre à la négociation de la libéralisation. Elle fixe également les règles régissant le déroulement de la libéralisation.

Les règles prévues par les accords permettent une réduction progressive des obstacles, de sorte que les producteurs nationaux puissent s’adapter.

Les accords contiennent aussi des dispositions spéciales qui tiennent compte de la situation des pays en développement. Ils précisent également quand et comment les gouvernements peuvent protéger leurs producteurs nationaux, par exemple contre des importations considérées comme injustement bon marché car bénéficiant de subventions ou faisant l’objet de “dumping”. Dans ce cas, l’objectif est d’instaurer un commerce équitable.

Il est d’autres principes dans le système de l’OMC qui sont tout aussi importants, voire plus importants, que la libéralisation des échanges: par exemple, la non-discrimination et la mise en place pour le commerce de conditions stables, prévisibles et transparentes.


Précédente    10 malentendus - menu   Suivante >