150pxls.gif (76 bytes)
Présentation de l’institution. Lire et télécharger les textes de présentation de l’OMC. Avis de vacance. Etc...

L’OMC EN QUELQUES MOTS: 4ième PARTIE
Pays en développement
160pxls.gif (76 bytes)
L’OMC EN QUELQUES MOTS
1. Passé, présent et avenir
2. Fonctions
3. Accords de l’OMC
4. Pays en développement

  

Voir aussi:
10 avantages
10 malentendus
Comprendre l'OMC


Dispositions spéciales en faveur des pays en développement
Développement et commerce  haut de page

Plus des trois quarts des Membres de l’OMC font partie des pays en développement ou des pays les moins avancés. Tous les Accords de l’OMC contiennent des dispositions spéciales à l’intention de ces Membres. Ils prévoient notamment une prolongation des délais pour la mise en œuvre des accords et des engagements, des mesures visant à accroître leurs possibilités commerciales et des mesures d’appui pour aider ces pays à mettre sur pied l’infrastructure nécessaire pour les travaux de l’OMC, à régler les différends et à appliquer les normes techniques.

La Conférence ministérielle de Doha, en 2001, a défini les tâches à accomplir dans de nombreux domaines intéressant les pays en développement. Elle a notamment prévu l’ouverture de négociations, qualifiées, par certains, de Cycle du développement de Doha.

Avant cela, en 1997, une réunion de haut niveau sur les initiatives commerciales et l’assistance technique en faveur des pays les moins avancés a abouti à la création d’un “cadre intégré” associant six organisations intergouvernementales, destiné à aider les pays les moins avancés à accroître leurs capacités commerciales, ainsi qu’à la conclusion d’accords supplémentaires portant sur l’accès aux marchés à des conditions préférentielles.

À l’OMC, un comité du commerce et du développement, aidé d’un sous‑comité des pays les moins avancés, étudie les besoins particuliers des pays en développement. Il est chargé notamment de la mise en œuvre des accords, de la coopération technique et de la promotion d’une participation accrue des pays en développement au système commercial mondial.

 
 
Assistance technique et formation  haut de page

L’OMC organise chaque année une centaine de missions de coopération technique dans des pays en développement. Elle met aussi sur pied trois stages de politique commerciale en moyenne chaque année à Genève, à l’intention de fonctionnaires gouvernementaux. Des séminaires régionaux se tiennent régulièrement dans toutes les régions du monde, et en particulier dans les pays africains. Des stages de formation ont également lieu à Genève pour les représentants de pays en transition d’une économie planifiée à une économie de marché.

En 1997/98, l’OMC a créé des centres de référence auprès de 40 ministères du commerce dans les capitales des pays les moins avancés, leur fournissant des ordinateurs ainsi qu’un accès à Internet pour permettre aux fonctionnaires ministériels de suivre les événements se déroulant au siège, à Genève, grâce à un accès en ligne à la très importante base de données de l’OMC, qui contient des documents officiels et autres. En outre, des efforts sont faits pour aider les pays qui n’ont pas de représentation permanente à Genève.

Pour en savoir plus sur les pays en développement à l’OMC
Pour en savoir plus sur la coopération technique à l’OMC
Pour en savoir plus sur
les cours de politique commerciale de l’OMC
(Pour revenir à cette   page, cliquez sur le bouton “retour” du navigateur).

Précédente