Questions couvertes par les comités et accords de l'OMC

AIDE POUR LE COMMERCE: MOBILISER L'AIDE POUR LE COMMERCE

Examen global 2007 de l'Aide pour le commerce

L'examen global de l'Aide pour le commerce est l'élément central du mandat de suivi de l'OMC pour 2007. Il donnera un aperçu de ce qui est fait — et n'est pas fait — dans le domaine de la fourniture de l'Aide pour le commerce, y compris les flux actuels, les lacunes à combler et les aspects à améliorer. Il créera également des incitations — en “donnant un coup de projecteur” sur les grandes questions — à accroître et à améliorer l'Aide pour le commerce ainsi qu'à renforcer la responsabilité mutuelle des pays partenaires et des donateurs.

Programme
avec liens vers les exposés, les documents et les fichiers audio
Conférences de presse données durant l'Examen global de l'Aide pour le commerce


Voir aussi:
Pour en savoir plus sur l'aide pour le commerce
Activités régionales

Nouvelles:
20 novembre 2007:
M. Lamy lors de l'Examen global: l'Aide pour le commerce peut faire d'une possibilité une réalité
14 novembre 2007:
L'OMC lance le premier examen global de l'Aide pour le commerce


Dans ce contexte, l'examen global 2007 de l'Aide pour le commerce a trois objectifs principaux:

Faire le bilan de la situation

Le premier objectif consiste à faire la synthèse des diverses contributions apportées au processus de suivi pour en donner une image plus cohérente. Les Membres auront la possibilité d'examiner les résultats des “trois niveaux” du suivi — chiffres globaux, auto-évaluations des donateurs et auto évaluations des pays partenaires — et d'en discuter. Les résultats et recommandations des trois examens régionaux — à Lima (Pérou) pour l'Amérique latine et les Caraïbes, à Manille (Philippines), pour l'Asie et le Pacifique et à Dar es-Salaam Tanzanie pour l'Afrique — seront également étudiés.

Définir les étapes suivantes

Le deuxième objectif est de réorienter les travaux de l'aspect sensibilisation à l'aspect mise en œuvre et de convenir d'une feuille de route pour les travaux futurs. Les pays partenaires, les donateurs et les institutions seront encouragés à définir les objectifs clés et à réfléchir à la meilleure façon de les atteindre, y compris par l'élaboration de stratégies nationales et régionales. Des approches fondées sur la collaboration seront recommandées. À mesure que l'on passera de l'aspect sensibilisation à l'aspect mise en œuvre de l'Aide pour le commerce, il faudra intensifier le dialogue au niveau technique, les travaux d'analyse et l'échange de renseignements, ce qui devrait se refléter dans le programme de suivi de l'OMC pour l'année à venir.

Mieux suivre et évaluer les progrès

Le troisième objectif est d'examiner comment mieux suivre et évaluer les progrès accomplis par les pays partenaires et les pays donateurs, y compris en lançant un programme de travail visant à établir des objectifs qualitatifs pour améliorer les capacités commerciales. Alors que, cette année, l'accent a été mis essentiellement sur l'établissement d'un système de mesure des flux d'Aide pour le commerce (par exemple, définitions, montants et tendances), il faut désormais entreprendre davantage de travaux théoriques sur l'évaluation qualitative de l'Aide pour le commerce et l'identification d'indicateurs ou de critères qui permettent de mieux mesurer les résultats et favorisent la responsabilité mutuelle.

Galerie de photos

L'Aide pour le commerce: panorama 2007 (Publication conjointe OCDE/OMC)
> Texte intégral
> Réponses aux questionnaires des pays et des agences

  

Rapports des examens régionaux

Amérique latine et les Caraïbes
Asie et le Pacifique
Afrique