COMMUNIQUE DE PRESSE: PRESSE/TPRB/221
31 octobre 2003

EXAMENS DES POLITIQUES COMMERCIALES: GUYANA

La consolidation des réformes économiques et de la libéralisation des échanges sera le meilleur moyen de parvenir à diversifier la base de production et d'exportation

Le rapport de l'OMC et la déclaration de politique générale du gouvernement guyanien serviront de base au premier examen de la politique commerciale (EPC) du Guyana auquel l'Organe d'examen des politiques commerciales de l'OMC procédera les 29 et 31 octobre 2003.


Selon un rapport sur la politique et les pratiques commerciales du Guyana publié le 31 octobre par le Secrétariat de l'OMC, le pays a pris, ces 15 dernières années, d'importantes mesures pour libéraliser ses régimes de commerce et d'investissement, s'intégrant davantage à l'économie mondiale, mais il doit redoubler d'efforts pour accroître sa compétitivité, tout en cherchant également à diversifier sa base de production et d'exportation pour parer à l'éventualité d'une nouvelle érosion des préférences.

Le rapport indique que l'économie guyanienne, qui aujourd'hui dépend dans une large mesure de quelques ressources naturelles, telles que le sucre, l'or, la bauxite et le riz, a progressé à un rythme très lent ces dernières années malgré les réformes entreprises. L'accès au marché a généralement été amélioré dans le cadre du processus de libéralisation progressive au sein de la CARICOM (Communauté et Marché commun des Caraïbes) mais le processus d'incorporation des Accords de l'OMC dans la législation nationale n'est pas achevé.

Le rapport souligne aussi que l'accès préférentiel aux marchés de l'Union européenne et des États Unis est important pour le Guyana, qui y trouve un débouché pour ses exportations de produits traditionnels, mais que, ces dernières années, le pays a connu une dégradation de ses termes de l'échange, à laquelle s'est ajoutée une érosion des marges préférentielles. C'est pourquoi, selon le rapport, au Guyana, la diversification de l'économie est d'une manière générale considérée comme un impératif. Le meilleur moyen de parvenir à cet objectif est de poursuivre et de consolider le processus de réformes économiques et de libéralisation des échanges en cours.

Les documents suivants peuvent être téléchargés en format Microsoft Word.

  

Note à l'intention des journalistes haut de page

Les examens des politiques commerciales sont un exercice, prescrit dans les Accords de l'OMC, au cours duquel les politiques commerciales et les politiques connexes des pays Membres sont examinées et évaluées périodiquement. Les faits nouveaux importants qui peuvent avoir une incidence sur le système commercial mondial font également l'objet d'un suivi. Pour chaque examen, deux documents sont établis: une déclaration de politique générale du gouvernement du Membre soumis à examen et un rapport détaillé rédigé de manière indépendante par le Secrétariat de l'OMC. Ces deux documents sont ensuite examinés par l'ensemble des Membres de l'OMC dans le cadre de l'Organe d'examen des politiques commerciales (OEPC). Ces documents et les comptes rendus des réunions de l'OEPC sont publiés peu de temps après.

Les examens des politiques commerciales font l'objet de publications disponibles à la vente au Secrétariat de l'OMC, Centre William Rappard, 154 rue de Lausanne, 1211 Genève 21 ou dans la librairie en ligne.

Ces publications peuvent également être obtenues auprès de notre éditeur partenaire, Bernan Press, 4611-F Assembly Drive, Lanham, MD 20706-4391, États-Unis.

  

Calendrier des prochains examens haut de page

Haïti: 4, 6 novembre 2003
Thaïlande: 12, 14 novembre 2003

Chili: 2, 4 décembre 2003

  VOIR AUSSI 

 
Liste complète des examens des politiques commerciales antérieurs

> Programme d'examens pour 2003 (format MS Word)