COMMUNIQUE DE PRESSE: PRESSE/TPRB/231
30 juin 2004

EXAMENS DES POLITIQUES COMMERCIALES: BURKINA FASO

Grâce à la libéralisation des échanges et aux réformes, les résultats économiques s'améliorent mais il faut persévérer

Il ressort d'un rapport sur la politique et les pratiques commerciales du Burkina Faso, publié le 30 juin par le Secrétariat de l'OMC, que la libéralisation du commerce extérieur, les réformes structurelles et les efforts de stabilisation macro-économique ont contribué à améliorer l'environnement économique du Burkina Faso, et à accélérer la croissance au cours des six dernières années.


Le Burkina Faso demeure l'un des pays moins avancés les plus pauvres. Il est indiqué dans le rapport que les autorités accordent la priorité à l'achèvement des réformes structurelles en cours afin d'ouvrir l'économie à la concurrence. Depuis le 1er janvier 2000, le pays applique pleinement le Tarif extérieur commun de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), et les pouvoirs publics attachent une grande importance à l'intégration économique régionale.

Les travaux sur le coton, menés dans le cadre du Programme de Doha pour le développement, pourraient être extrêmement utiles aux pays moins avancés producteurs comme le Burkina Faso, pour lequel le coton est le premier produit d'exportation et la principale culture de rapport. Cela étant, le Burkina Faso ne profitera pleinement des avantages que peut lui procurer l'accès aux marchés, aux niveaux régional et multilatéral, que lorsque son économie pourra répondre de manière compétitive à la demande extérieure.

Le Burkina Faso bénéficie d'une assistance technique liée au commerce, fournie par l'OMC, qui est axée sur le développement des ressources humaines, le renforcement des capacités institutionnelles, et l'aide pour la mise en œuvre des Accords de l'OMC, et la participation au Programme de Doha pour le développement. Il a aussi reçu une assistance technique liée au commerce au titre du JITAP (Programme intégré conjoint d'assistance technique).

  VOIR AUSSI 

 
Liste complète des examens des politiques commerciales antérieurs

> Programme d'examens pour 2004

Le rapport de l'OMC et la déclaration de politique générale du gouvernement du Burkina Faso serviront de base au deuxième examen de la politique commerciale (EPC) du Burkina Faso, auquel l'Organe d'examen des politiques commerciales de l'OMC procédera les 28 et 30 juin 2004, et qui aura lieu en même temps que ceux du Mali et du Bénin.

Les documents suivants peuvent être téléchargés en format Microsoft Word.

  

Note à l'intention des journalistes haut de page

Les examens des politiques commerciales sont un exercice, prescrit dans les Accords de l'OMC, au cours duquel les politiques commerciales et les politiques connexes des pays Membres sont examinées et évaluées périodiquement. Les faits nouveaux importants qui peuvent avoir une incidence sur le système commercial mondial font également l'objet d'un suivi. Pour chaque examen, deux documents sont établis: une déclaration de politique générale du gouvernement du Membre soumis à examen et un rapport détaillé rédigé de manière indépendante par le Secrétariat de l'OMC. Ces deux documents sont ensuite examinés par l'ensemble des Membres de l'OMC dans le cadre de l'Organe d'examen des politiques commerciales (OEPC). Ces documents et les comptes rendus des réunions de l'OEPC sont publiés peu de temps après.

Les examens des politiques commerciales font l'objet de publications disponibles à la vente au Secrétariat de l'OMC, Centre William Rappard, 154 rue de Lausanne, 1211 Genève 21 ou dans la librairie en ligne.

Ces publications peuvent également être obtenues auprès de notre éditeur partenaire, Bernan Press, 4611-F Assembly Drive, Lanham, MD 20706-4391, États-Unis.

  

Calendrier des prochains examens haut de page

Belize/Suriname: 12 et 14 juillet 2004
Union européenne: 21 et 23 juillet 2004
République de Corée: 15 et 17 septembre 2004