OMC: NOUVELLES 2011

RÉNOVATION ET EXTENSION DU BĀTIMENT DE L’OMC

Le 12 septembre 2011, l’OMC a posé la première pierre de son nouveau bâtiment, une extension au Centre William Rappard qui allie modestie, modernité et développement durable.

> Discours du Directeur général à la cérémonie de pose de la première pierre

POUR EN SAVOIR PLUS:
> Centre William Rappard

  

La première pierre du futur nouveau bâtiment de l'OMC a solennellement été posée le 12 septembre 2011 en présence de Pascal Lamy, le Directeur Général de l'OMC, et de Micheline Calmy Rey, la Présidente de la Confédération Suisse.

Ce nouvel édifice fait partie du grand projet de rénovation et d'extension du Centre William Rappard (CWR) qui abrite le siège de l'OMC à Genève. Il est très important pour le bon fonctionnement de l'organisation. Depuis des années, l'Organisation manque d'espace pour son personnel et les délégués qui s'y réunissent quotidiennement. Après considération de plusieurs options, la Suisse et l'OMC sont arrivées à un accord début août 2008 pour, rénover, densifier et agrandir le Centre William Rappard. Cette solution avait été retenue pour des raisons de coût et d'efficacité.

 

Un nouveau bâtiment environnemental et ouvert au public

Le bâtiment allie modestie, modernité et efficacité. Il dispose notamment de caractéristiques environnementales strictes (panneaux solaires, utilisation de l'eau du lac Léman pour la climatisation et le chauffage — réseau Genève-Lac-Nations entre autres). Il s'imbriquera de façon très harmonieuse dans le paysage du parc qui l'entoure sans détruire sa végétation ancestrale et dont l'accès au public sera maintenu et préservé.

Ce nouveau bâtiment se composera d'un espace suffisant pour accueillir jusqu'à 300 membres du personnel qui disposeront d'une dizaine de salles de réunion. Il comprendra un nouveau restaurant de 250 places également accessible au public ainsi qu'un parking souterrain pour 200 voitures et 50 vélos.

Il comprendra également un espace multifonctionnel avec des salles de réunion, un centre de formation, des espaces de rencontre et d’exposition.

 

Le coût de l'opération

Le coût global du projet s'élève au total à 130 millions de francs suisses (environ 80 millions d'euros) dont 70 millions consistent en un don et 60 millions en un prêt de la Confédération Suisse à l'OMC. Sur la somme totale, 40 millions de francs suisses seront dédiés à la construction du nouveau bâtiment.

 

Une rénovation et une extension en 3 phases

  • Le site unique de l'OMC sera finalisé fin 2012
     
  • La première étape (entre 2008 et fin 2012) comprend la rénovation du CWR. Pendant cette période, l'infrastructure du CWR (électricité, plomberie, chauffage, etc) sera restaurée et modernisée. De nouvelles petites salles de réunion seront créées.
     
  • La deuxième étape (début 2010 à fin 2012) comprend la densification et l'augmentation de la capacité intérieure du CWR. Pendant cette phase, l'OMC se dotera d'un nouveau hall principal et de nouvelles grandes salles de réunion.
     
  • La troisième étape (début 2011 à fin 2012) comprend l'extension du CWR par la construction d'un bâtiment connexe.  

 

Centre William Rappard: un bâtiment historique

Avant qu'il ne devienne le GATT et ensuite l'OMC, le Centre William Rappard abritait le Bureau International du Travail (BIT), ancêtre de l'OIT. Il a été bâti entre 1923 et 1926.

De nombreuses œuvres d'art et éléments décoratifs ont en effet été offerts par des pays et des institutions au fil des années. Le bâtiment est un témoin de l'histoire moderne et est chargé de symboles. Ses peintures murales et ses œuvres d'art récemment redécouvertes sont de véritables bijoux culturels et historiques.

  

Discours du Directeur général à la cérémonie de pose de la première pierre

Madame la Présidente de la Confédération,
Messieurs les Ambassadeurs représentants permanents des Membres de l'OMC
,
Monsieur le Président du Conseil d'Etat de la République et Canton de Genève
,
Monsieur le Maire de la Ville de Genève
,
Mesdames et Messieurs membres du Conseil d'Etat de la République et Canton de Genève et du Conseil Administratif de la Ville de Genève
,
Monsieur le Directeur de la FIPOI,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,

Bienvenue à l'OMC ! Merci d'avoir répondu présent pour cette cérémonie qui marque symboliquement la pose de la première pierre du nouvel édifice qui s'esquisse devant vous.  Votre présence nous réjouit et nous honore.

Nous avons voulu marquer ce moment de la fin des travaux préparatoires de la construction de notre nouveau bâtiment. Avant tout pour remercier toutes celles et tous ceux qui nous ont aidé – tous ceux qui vont encore nous aider – à réaliser ce projet de l'OMC sous un seul toit.  Ce projet ne date pas d'hier et nous sommes tous heureux de le voir prendre forme. Ce chantier n'aurait pas pu voir le jour sans la collaboration de nombre d'entre vous.

Je tiens à remercier vivement les institutions et les personnes qui ont participé à la belle aventure qui consiste à insérer un nouvel élément dans cet endroit magnifique.

Je remercie tout d'abord la Confédération suisse, son Conseil Fédéral et son Parlement. Par une heureuse coïncidence, celle qui représente aujourd'hui la Confédération est aussi une personnalité dont l'implication dans ce projet a été décisive. Madame la Présidente, chère Micheline, vous avez appuyé ce concept de l'OMC sous un seul toit dès le début. Après avoir examiné les différentes options qui se présentaient, vous avez, vous-même, pris la décision d'aller d'en avant avec l'idée de construire une extension du Centre William Rappard sur ce site, en pleine connaissance des défis que cela impliquait. Vous vous êtes engagée avec vos équipes au DFAE et à la Mission Suisse à Genève, auprès du Parlement à Berne.

Bref, vous avez accepté de rêver avec nous. L'OMC vous en sera toujours reconnaissante. Merci Madame la Présidente, merci Micheline pour votre constance, votre honnêteté, votre fiabilité: la marque de la "qualité Suisse" en quelque sorte !

Cette heureuse coïncidence d'une institution et d'une personne qui la représente aujourd'hui, nous la trouvons aussi dans la République et le Canton de Genève et le Président de son Conseil d'Etat, Monsieur Mark Muller. Sans votre concours décisif, sans votre engagement politique éloquent, sans votre énergie, Monsieur Muller, notre projet aurait pu se perdre dans les recoins d'un labyrinthe de recours. A vous-même personnellement, M Muller, au Conseil d'Etat et à toute l'administration cantonale, notre plus sincère reconnaissance. Nous savons pouvoir compter sur votre appui et votre soutien pour la suite des opérations.

Nous avons aussi bénéficié du soutien déterminé de la Ville de Genève et de son Conseil administratif.  En tant que membre du Conseil administratif de la Ville de Genève depuis 2007, vous savez bien, Monsieur le Maire, que la prise en charge de ce projet n'a pas toujours été facile. Votre engagement personnel et celui de la majorité des membres du Conseil administratif ont aussi été déterminants pour le succès de ce projet. Permettez-moi, Monsieur Maudet, de saluer, parmi les membres du Conseil administratif, Madame Sandrine Salerno qui nous fait l'honneur de sa présence aujourd'hui, pour ses conseils et pour son appui à la Genève internationale.

Je tiens à remercier la FIPOI, son Directeur, Monsieur François Reinhard et toute son équipe pour le travail quotidien dans les trois projets qui se déroulent simultanément: la rénovation et la densification des anciens bâtiments, et la construction de cette extension. Entre la FIPOI et l'OMC, nous sommes si intimes, depuis 1995 et surtout depuis le début de ces travaux en 2009, qu'il sera certainement très difficile de nous séparer dans l'avenir. Merci à vous et à votre équipe, M Reinhard.

Un mot de remerciement aussi à Monsieur Jens Wittfoht, l'architecte qui a remporté le concours international pour le nouveau bâtiment de l'OMC. Monsieur Wittfoht et son équipe nous suivent dans la phase de construction. Merci pour la force et l'enthousiasme avec lesquels vous défendez l'architecture de ce beau bâtiment.

Un mot aussi de remerciement à Implenia, ici représenté par Monsieur Anton Affentranger, pour les travaux de construction – à ce moment à jour dans les délais et dans les coûts ! Nous comptons bien que ce respect ponctuel des délais et des enveloppes financières nous mènera jusqu'à la fin des travaux, à l'automne 2012.

Finalement, je voudrais profiter de cette occasion pour remercier tous ceux et celles qui se sont mobilités, il y a deux ans, pour que l'OMC puisse s'agrandir sur ce site. En particulier, la Fondation pour Genève représenté par son président Ivan Pictet, la Fédération des Entreprises Romandes et son président Blaise Matthey, l'Action pour la Genève Internationale et son Rayonnement – AGIR,  son président Vincent Subilia et ses jeunes membres, et last but not least les media ici représentées. Un grand merci à tous qui ont su susciter et entretenir un débat ouvert et respectueux de la diversité des points de vue.

Mes remerciements et ma reconnaissance aussi aux Membres de l'OMC, représentés par le Président du Conseil général, Ambassadeur Agah, et les présidents de ses principaux organes, qui nous ont accordé leur confiance pour une entreprise parfois périlleuse.

Ce bâtiment, comme vous le voyez, sera le résultat d'un large consensus. C'est la première fois dans l'histoire qu'une organisation internationale s'est soumis à un référendum pour pouvoir agrandir son siège. Le consensus, cette procédure de prise de décisions que nous connaissons si bien tant à l'OMC qu'en Suisse, a souvent pour mettre notre patience à l'épreuve. L'expérience prouve que l'effort de recherche du consensus paie en ce qu'il apporte de légitimité.

Le bâtiment qui sera construit sur ce site n'est pas seulement consensuel et légitime, il sera aussi respectueux de l'environnement et de son environnement. Je ne vais pais décliner toutes ses caractéristiques environnementales. Il suffit de dire qu'il sera le plus grand bâtiment bénéficiant du label MinergiePlus en Suisse Romande et que le projet a déjà reçu une pré-certification.

Grâce à votre précieuse collaboration, grâce à l'aide de la Confédération, du Canton et de la Ville de Genève, grâce à l'appui de la société civile et des Membres de l'OMC, nous aurons bientôt, dans cet endroit, un bâtiment moderne, fonctionnel, transparent, à l'image de ce qui veut être notre Organisation. Merci à toutes et à tous.

En observant les quelques images qui nous entourent, vous saisirez, Mesdames et Messieurs, la logique de continuité qui nous a guidé dans notre entreprise: entre l'inauguration du premier bâtiment, celui du BIT, sur ce site, en octobre 1926, et la cérémonie d'aujourd'hui, ce sont quatre extensions qui se sont succédées au fur et à mesure de l'évolution et des besoins des organisations qui ont habité ces lieux. Et vous savez combien j'ai veillé personnellement à ce que ce passé soit mis en valeur. Nous identités individuelles et collectives sont le produit d'une histoire et d'un environnement qui nous ont façonnés. Et notre devoir est de transmettre cet héritage aux générations futures en l'ayant  fait fructifier. Ce sera le cas pour ce nouveau bâtiment: les pieds dans le passé, la tête vers l'avenir !


Dossier presse

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.