OMC: NOUVELLES 2012

MESURES ANTIDUMPING


POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Le Japon s’est dit préoccupé par l’enquête antidumping de la Chine visant certains tubes, sans soudure, en acier inoxydable haute performance, ainsi que par celle visant le m-dihydroxybenzène ou résorcinol, par l’enquête antidumping de l’Inde visant la mélamine et l’aniline, et par celle de l’Indonésie visant les rouleaux/produits plats laminés à froid.  Il s’est aussi plaint des cinq mesures antidumping le concernant que les États-Unis maintiennent depuis plus de 30 ans.

Le Chili a dit qu’il suivait de près l’enquête antidumping de l’Argentine visant les tambours en acier, et celle visant les plaques, feuilles, bandes, rubans et pellicules auto-adhésifs, en matières plastiques, non imprimés, ainsi que l’enquête du Mexique visant les champignons du genre Agaricus.

Les États-Unis se sont dits préoccupés par l’enquête de la Chine visant l’éther monobutylique de l’éthylèneglycol et l’éther monobutylique du diéthylèneglycol, et par l’enquête de l’Inde visant les produits plats en acier inoxydable laminés à froid.

S’agissant des notifications récentes d’actions antidumping, la Thaïlande a demandé des renseignements supplémentaires au sujet de l’enquête du Brésil visant le nylon, et de l’enquête des États-Unis visant les crevettes tropicales congelées.

La Turquie a réitéré ses préoccupations au sujet de la transparence et de la durée de l’enquête antidumping de l’Indonésie visant la farine de froment.  Elle a dit que, bien que cette enquête ait été close en mai dernier, l’Indonésie n’avait pas informé les parties intéressées de la décision.  L’Australie a dit qu’elle partageait les préoccupations de la Turquie.  Les États-Unis et le Canada ont dit que, d’une manière générale, ils inviteraient instamment les Membres à clore les enquêtes dans le délai de 18 mois prévu par l’Accord.

L’Indonésie a dit qu’elle ferait part des préoccupations aux autorités compétentes, ajoutant qu’elle était ouverte à des discussions bilatérales sur ce sujet.

Le Comité a élu Mme Alana Hudson (Nouvelle-Zélande) comme Vice-Présidente, et a adopté son rapport au Conseil du commerce des marchandises pour 2012.

 

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.