OMC: NOUVELLES 2012

COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT

Le 20 janvier, le Sous-Comité des pays les moins avancés est convenu de débuter les travaux visant à formuler des recommandations pour "davantage renforcer, rationnaliser et rendre opérationnelles" les lignes directrices actuelles sur le processus d’accession des PMA, comme il est demandé dans une décision prise par la huitième Conférence ministérielle de l’OMC le mois dernier


POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Dix PMA ont engagé le processus d’accession à l’OMC:  l’Afghanistan, le Bhoutan, l’Éthiopie, le Laos, le Libéria, les Comores, Sao Tomé-et-Principe, le Soudan, la Guinée équatoriale et le Yémen.

Le Bangladesh, s’exprimant au nom du Groupe des PMA, a déclaré que la décision sur l’accession des PMA constituait un résultat important de la huitième Conférence ministérielle, et a exhorté les Membres à respecter l’échéance de juillet 2012 pour mener à bien leurs travaux.  L’intervenant a estimé que la proposition du Groupe des PMA présentée l’année passée, qui comprenait un certain nombre de suggestions spécifiques, devrait servir de référence pour les consultations informelles que le Président a l’intention de lancer la semaine prochaine.

L’Australie, la Chine, les États-Unis, Hong Kong (Chine), le Japon, la Turquie et l’Union européenne ont annoncé qu’ils participeraient de manière constructive aux consultations à venir afin d’obtenir un résultat productif qui facilite encore plus l’accession des PMA à l’OMC.

Le Yémen, un PMA accédant, a déclaré qu’il espérait voir prochainement des avancées dans le processus d’accession.

La prochaine réunion formelle du Sous‑Comité est prévue en avril 2012.

 

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.