OMC: NOUVELLES 2014

DIRECTEUR GÉNÉRAL


POUR EN SAVOIR PLUS:

> Le DG Azevedo exhorte agir rapidement sur les questions de Bali

Des divergences de vues sur la mise en œuvre de deux de ces textes, à savoir l’Accord sur la facilitation des échanges et la Décision sur la détention de stocks publics à des fins de sécurité alimentaire, ont conduit à une impasse en juillet, paralysant les négociations à l’OMC depuis lors.

Sur la base de l’accord entre l’Inde et les États-Unis, le Directeur général pourra intensifier les consultations qu’il mène avec les autres Membres de l’OMC pour déterminer le meilleur moyen de surmonter le blocage actuel et de mettre en œuvre toutes les décisions ministérielles de Bali dans les moindres délais.

Voici ce qu’a dit le Directeur général:

“Cette percée représente une étape importante dans les efforts visant à remettre le paquet de Bali et le système commercial multilatéral sur les rails. Il importe désormais d’engager des consultations avec tous les Membres de l’OMC afin que nous puissions mettre fin à l’impasse actuelle ensemble le plus rapidement possible.”

“La mise en œuvre de tous les aspects du paquet de Bali donnerait une impulsion considérable à l’OMC et renforcerait notre capacité de produire des résultats bénéfiques pour tous nos Membres.”

“À cette fin, il sera essentiel de progresser vers une solution permanente quant à la détention de stocks publics et la mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges, y compris ses dispositions prévoyant une assistance technique pour les pays en développement. Par ailleurs, je continuerai de veiller à ce que les questions liées aux PMA soient traitées avec l’importance qu’elles méritent.”

Tout en faisant remarquer que l’entente à laquelle étaient parvenus l’Inde et les États-Unis représenterait un grand pas en avant, le Directeur général a souligné que les Membres devraient redoubler d’efforts pour réduire autant que possible les retards dans l’achèvement du programme de travail de l’après-Bali.

“Le programme de travail de l’après-Bali reste une priorité. Les Membres ne devront s’épargner aucun effort pour le remettre sur les rails le plus rapidement possible”, a ajouté le Directeur général.

Ce week-end, à Brisbane, le Directeur général discutera de ces faits nouveaux et de l’enjeu plus général qu’est le renforcement du système commercial multilatéral avec les dirigeants du G-20.

 

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.