OMC: NOUVELLES 2014

CADRE INTÉGRÉ RENFORCÉ


POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Le Comité directeur du CIR, qui comprend des représentants de tous les pays les moins avancés (PMA), des donateurs et des organisations partenaires du CIR, a décidé de proroger le mandat du programme pour une deuxième phase à compter de 2016. Il a instamment invité le CIR à exploiter les réalisations de la première phase, tout en répondant au besoin de réformes dans les domaines essentiels, afin d’améliorer l’efficience, l’efficacité et la durabilité du programme.

Le CIR aide actuellement 50 pays parmi les plus pauvres de la planète. L’OMC est l’une des six organisations partenaires du programme, dont elle héberge le Secrétariat exécutif.

Dans ses remarques liminaires au Comité directeur du CIR, le Directeur général Azevêdo a souligné que le programme avait des effets sur le terrain en développant le secteur privé et en créant des emplois dans certains des pays les plus pauvres. “Il n’existe, a-t-il dit, aucun autre programme qui aide les PMA à prendre en main tous les aspects de leurs capacités commerciales — et ce, en donnant aux PMA eux-mêmes la place du conducteur.”

 

Discours du Directeur général Azevêdo

Madame la Présidente,
Excellences,
Distingués membres du Comité directeur du CIR,
Mesdames et Messieurs,

Merci de me donner l’occasion de dire quelques mots avant que la réunion ne s’engage.

Je voudrais commencer par souhaiter la bienvenue à Mme l’Ambassadrice Yvette Stevens, de la Sierra Leone, en qualité de nouvelle Présidente du Conseil du CIR. Je forme pour elle les meilleurs vœux dans ce rôle important.

Nous, les partenaires du CIR, nous trouvons à la croisée des chemins. La phase actuelle du CIR prendra fin en décembre 2015. La réunion d’aujourd’hui en déterminera l’avenir.

Nous sommes tous convaincus, je pense, que le commerce peut constituer un outil efficace au service de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté lorsque les conditions sont réunies. Le CIR a été créé précisément pour aider les PMA à instaurer ces conditions.

L’évaluation finale du CIR reconnaît en effet que le programme reste très pertinent pour répondre aux besoins des PMA en matière de commerce.

Elle présente des exemples de la manière dont le programme a contribué à poser les fondements de cadres et d’institutions solides en matière de politique commerciale, qui soutiennent directement les plans de développement des pays.

Et nous commençons à voir que le programme a des effets sur le terrain en développant le secteur privé et en créant des emplois dans certains des pays les plus pauvres.

Il n’existe aucun autre programme qui aide les PMA à prendre en main tous les aspects de leurs capacités commerciales — et ce, en donnant aux PMA eux-mêmes la place du conducteur.

Nous savons aussi, bien entendu, qu’il y a eu des difficultés et que les résultats varient encore selon les pays.

L’évaluation a souligné que l’objectif de la mobilisation de ressources additionnelles au niveau des pays était particulièrement difficile à atteindre.

Elle a également relevé des problèmes de gouvernance et d’efficacité dont il faut s’occuper.

Et, pour que le programme reste pertinent, l’évaluation a proposé de nouveaux sujets à y inclure, parmi lesquels l’intégration régionale, le rôle du secteur privé et l’insertion adéquate dans les chaînes de valeur mondiales.

Le Conseil du CIR — soutenu par le processus des groupes de travail, dont le Secrétariat de l’OMC fait partie — a délibéré sur toutes les recommandations concernant l’avenir du CIR qui vous seront soumises pour approbation dans la journée.

Lorsque je me suis adressé à la réunion du Conseil du CIR en octobre, je vous ai dit qu’à mon avis le CIR devait se poursuivre pour une deuxième phase.

Je vous invite donc tous à examiner dans un esprit constructif et positif les recommandations qui vous sont soumises aujourd’hui et à approuver la prorogation du CIR.

Cela permettra de maintenir et d’améliorer l’assistance vitale apportée par le CIR — tel est notre espoir.

Et cela enverra un message fort indiquant que nous restons déterminés à aider les PMA à concrétiser pleinement leur potentiel.

Cela ouvrira en outre la voie à la préparation d’une conférence d’annonce de contributions afin de reconstituer le Fonds d’affectation spéciale pour le CIR.

L’OMC est prête à apporter son aide de toutes les manières possibles. Si cela nous est demandé, nous serons heureux d’accueillir la conférence d’annonce de contributions ici à l’OMC durant le cinquième Examen global de l’Aide pour le commerce — qui se tiendra du 30 juin au 2 juillet de l’année prochaine — ou en coïncidence avec lui.

Je pense en effet que le partenariat lui-même joue un rôle important.

Nous sommes tous responsables pour ce qui est d’améliorer l’efficacité du CIR et d’aider les PMA à jouer un rôle plus actif dans le système commercial multilatéral.

L’OMC est fière d’abriter le CIR, en raison de l’action qu’il mène et en raison de ce qu’il dit de nos priorités.

Les Membres de l’OMC ont pris ces dernières semaines plusieurs décisions qui ont remis sur les rails notre activité de négociation. Et, dans le cadre de ces décisions, ils se sont engagés à redoubler d’efforts pour mettre en œuvre le paquet de Bali, pour concrétiser les résultats de Bali concernant les PMA et pour élaborer un programme de travail sur les questions restantes relevant du PDD.

Je pense que cela ne fait que souligner à nouveau que les PMA sont au cœur de nos travaux ici.

Et nous avons aujourd’hui une réelle possibilité de contribuer à la croissance et aux perspectives de développement de ces pays en prorogeant le CIR pour une nouvelle phase.

Mettons donc à profit les succès enregistrés à ce jour et entreprenons les réformes nécessaires pour apporter davantage de résultats, d’une manière plus effective, efficace et durable, qui démontre une réelle optimisation des ressources.

J’attends avec intérêt de continuer à travailler avec vous au cours de la prochaine phase, que vous approuverez aujourd’hui, je l’espère.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une réunion couronnée de succès.

 

Pour en savoir plus

Cadre intégré renforcé

 

Galerie de photos

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.