OMC: NOUVELLES 2017

DIRECTEUR GÉNÉRAL


POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Le Directeur général Roberto Azevêdo a réaffirmé sa volonté de remplir un second mandat dans une lettre adressée aux Membres de l'OMC le 3 novembre 2016 au début du processus de sélection. Il était le seul candidat pour le poste lors de la clôture du processus, le 31 décembre 2016.

Remerciant les Membres de leur appui, le Directeur général a dit qu’il estimait que l’OMC était “sur la bonne voie. Nous avons accompli beaucoup de choses au cours des dernières années. L’OMC est plus forte aujourd’hui qu’elle ne l’était en 2013”.

“Mais nous pouvons faire beaucoup plus — en particulier pour les Membres les plus petits et ceux qui se sentent privés des avantages économiques du commerce. Nous devons construire un système commercial plus inclusif. Je me réjouis de travailler avec vous tous dans ce sens.”

Le Directeur général a également encouragé les Membres à faire entendre la voix de l’OMC. “Je vous demande de militer et de plaider en faveur du commerce et du système commercial et de la valeur que vous y attachez. Cette Organisation a une raison d’être: soutenir le développement économique, la croissance et la création d’emplois; mais aussi la paix, la coopération et la solidarité entre les nations.

Je ne peux pas imaginer d’objectif plus noble et plus utile que cela.”

Le 27 février, le DG Azevêdo a présenté les résultats obtenus par les Membres durant son premier mandat ainsi que sa vision pour les quatre prochaines années. Sa présentation est disponible ici.

Il a également répondu aux questions des Membres concernant la gestion de l’OMC, la manière de faire avancer les négociations et de garantir le succès de la onzième Conférence ministérielle de l’OMC qui se tiendra en décembre 2017, les défis auxquels doit faire face le système commercial multilatéral, et d’autres points présentant un intérêt pour les Membres.

Une biographie de Roberto Azevêdo est disponible ici.

 Photos 
Galerie de photos

 

Flux de nouvelles RSS

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.