DIRECTEUR GÉNÉRAL

Diaporama

Pour en savoir plus

  

Le Directeur général, Roberto Azevêdo, a reconnu la place centrale de la question du coton pour le groupe "Coton-4" — Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad — ainsi que pour les autres Membres de l'OMC, et il a informé le Premier Ministre de l'état d'avancement des négociations en cours. Il a dit que la présence du Premier Ministre à Genève envoyait un message fort aux Membres quant à la nécessité de traiter cette question dans les meilleurs délais.

Le Directeur général, Roberto Azevêdo, a noté plusieurs initiatives en faveur des exportateurs de coton africains, y compris la Décision de Nairobi sur la concurrence à l'exportation adoptée en 2015, en vertu de laquelle les pays développés sont convenus d'éliminer immédiatement les subventions à l'exportation pour le coton et les pays en développement de le faire pour le 1er janvier 2017. Il a également fait référence à l'assistance que le Mali a reçue par l'intermédiaire de l'Initiative Aide pour le commerce menée par l'OMC.

Le Directeur général, Roberto Azevêdo, a également noté que l'OMC et le Centre du commerce international lanceraient à Buenos Aires un nouveau portail du coton, qui fournirait un guichet unique pour tous les renseignements sur le marché des produits à base de coton. "Nous avons fait beaucoup, mais il reste encore beaucoup à faire", a-t-il ajouté.

Le Premier Ministre Maïga a dit que la question du coton était importante, non seulement pour les pays du C-4, mais également pour tous les pays en développement. Il s'est félicité des efforts déployés par le Directeur général concernant cette question et a souligné que le groupe continuerait à demander un accord qui donne des résultats concrets pour les producteurs africains de coton.

Le Premier Ministre Maïga s'est également adressé aux Membres lors d'une réunion du Conseil général de l'OMC, le 30 novembre. Il a dit qu'il était temps que les Membres "saisissent l'opportunité" offerte par la onzième Conférence ministérielle pour trouver une réponse appropriée à la question du coton, et pour répondre aux autres préoccupations des Membres en matière de développement.

Partager


Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.