DIRECTEUR GÉNÉRAL

Diaporama

Pour en savoir plus

  

Le Directeur général, M. Azevêdo, a déclaré ce qui suit:

"Au vu des récentes annonces concernant des mesures de politique commerciale, il est clair que nous sommes maintenant confrontés à un risque bien plus élevé et réel de déclencher une escalade des obstacles au commerce partout dans le monde. Nous ne pouvons ignorer ce risque et j'invite instamment toutes les parties à considérer la situation et à y réfléchir très attentivement. Une fois que nous nous serons engagés sur cette voie, il sera très difficile de revenir en arrière. Nous serons tous perdants à vouloir appliquer la loi du talion et le monde se retrouvera en profonde récession. Nous devons tout faire pour éviter la chute des premiers dominos. Il est encore temps."

Dans son allocution, le Directeur général a également évoqué la voie à suivre après la onzième Conférence ministérielle (CM11) qui s'est tenue à Buenos Aires en décembre. Il a encouragé les Membres à tirer des leçons de l'expérience de la CM11 et à trouver des moyens d'accroître les niveaux de flexibilité dont ils font preuve les uns envers les autres.

Le DG Azevêdo a également commenté la situation actuelle à l'Organe d'appel de l'OMC, c'est-à-dire l'impasse du processus de sélection de nouveaux membres de l'Organe d'appel. Il a exhorté les Membres à agir pour remédier à cette situation qu'il a qualifiée de "préoccupation extrêmement sérieuse et urgente pour tous", dans la mesure où la fonction de règlement des différends sous-tend tout le système commercial. Le Directeur général a déclaré que les Membres devraient s'employer activement à formuler des solutions et à en débattre, et qu'il mènerait de nouvelles discussions sur la question dans les prochains jours.

 

Partager


Partager


  

Photos
Photo gallery Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.