FACILITATION DE L’INVESTISSEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT

Pour en savoir plus

  

Je vous remercie, Ambassadeur González,

Excellences,
Mesdames et Messieurs,

Je vous salue et vous remercie de m'avoir invité à me joindre à vous aujourd'hui.

Je souhaite avant tout vous féliciter pour les efforts que vous déployer afin de faire avancer les discussions structurées sur la facilitation de l’investissement pour le développement d’une manière ouverte, transparente et inclusive.

J’aimerais aussi saluer le leadership et les efforts de votre Coordonnateur, l’Ambassadeur González, qui a joué un rôle moteur dans ces discussions.

La réunion d’aujourd’hui a pour but de faire le point sur ce que vous avez accompli jusqu’à présent, et de réfléchir à la façon de poursuivre.

J’espère que cet exercice sera profitable. D’après les discussions que j’ai menées avec Juan Carlos et avec d’autres ambassadeurs, il me semble important de souligner deux principaux aspects de votre initiative qui, je crois, ont été déterminants pour les progrès réalisés jusqu’à présent. 

Premièrement, je crois que vous avez réussi à mieux faire comprendre aux Membres les liens de plus en plus étroits qui existent entre le commerce et l’investissement.

L’investissement est un catalyseur pour le commerce, et c’est pourquoi une approche cohérente est indispensable s'agissant des politiques de commerce et d’investissement. Cette cohérence peut aider les Membres à diversifier et à augmenter leur activité commerciale, ce qui est essentiel pour promouvoir la croissance économique et le développement, en particulier pour les Membres en développement et les Membres les moins avancés.  

Dans ce contexte, les tendances que l'on observe actuellement sont préoccupantes.

L’année dernière, les flux mondiaux d’investissement étranger direct ont chuté de 13%, à 1 300 milliards de dollars, soit le niveau le plus bas depuis la crise financière mondiale, et cela confirme la stagnation des investissements internationaux pour cette décennie.

Cette situation est très préoccupante.  Par conséquent, afin de mobiliser les avantages du commerce et de l’investissement en faveur du développement, et notamment pour les objectifs de développement durable, il est essentiel d'instaurer un cadre réglementaire capable d’attirer et d’accroître les investissements.

Les éléments clés en la matière sont la transparence et la prévisibilité des politiques et des réglementations, ainsi qu'une efficacité accrue des procédures administratives concernant les investissements. Il s’agit précisément des éléments centraux dont vous avez discuté tout au long de vos travaux.

Je crois comprendre que vos discussions suscitent un intérêt croissant. Par exemple, d’après les échanges que j’ai eu avec des chefs d’entreprise, il est évident que les milieux d'affaires suivent votre initiative de près et se félicitent que les Membres de l’OMC s'attellent à ces questions.

Mais vos discussions suscitent aussi un intérêt beaucoup plus large. Ce qui m’amène au second aspect que je souhaitais souligner : la forte mobilisation.

Cette initiative a été lancée par des Membres en développement, avec la participation de nombreux PMA, et le développement comme objectif central. Cependant, des Membres développés sont aussi pleinement impliqués et très actifs dans les discussions.

Il y a une volonté commune d'adopter des politiques et des pratiques concernant l’investissement propres à faciliter les investissements internationaux. 

Certes, les besoins et les approches diffèrent, mais tous les pays souhaitent réfléchir à différentes façons de faciliter les investissements pour promouvoir le commerce, la création d’emploi, la croissance économique et le développement.

Un cadre multilatéral pourrait donner un élan supplémentaire et appuyer les efforts des Membres à cet égard. Il y a des parallèles évidents avec l’Accord sur la facilitation des échanges, qui a évidemment inspiré vos travaux.

La dernière fois que vous m'avez invité à prendre la parole, vous étiez sur le point de commencer à élaborer des éléments à partir d’exemples concrets, et je crois comprendre que cet exercice a suscité une participation très active.

Cette approche pratique, ascendante, vous a permis de trouver des points communs, et de repérer les questions faisant l’objet de divergences sur lesquelles la réflexion doit se poursuivre.

C’est un véritable progrès.

Aujourd’hui - et c'est très positif - vous allez discuter de la poursuite des travaux, et commencer à voir plus précisément à quoi pourrait ressembler un cadre sur la facilitation de l’investissement pour le développement, et comment il pourrait être appliqué dans un contexte multilatéral.

Il est donc essentiel que vous mainteniez ce caractère ouvert, transparent et inclusif. Je vous engage à continuer de communiquer avec d'autres Membres pour élargir le débat et faire en sorte que les préoccupations de tous soient prises en compte.

Votre initiative peut contribuer à ce que cette organisation demeure pertinente et à même de répondre à la situation économique mondiale. C’est en soi un résultat essentiel.

Je vous encourage donc à ne pas relâcher vos efforts.

La douzième Conférence ministérielle est une échéance évidente. Et je crois comprendre que vous envisagez déjà de préparer des résultats livrables potentiels d'ici-là. Je ne puis que vous encourager à saisir cette occasion.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite des discussions très fructueuses. J’attends avec intérêt de prendre connaissance des résultats de vos délibérations.

Partager


  

Photos
Photo gallery Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.