COURS DE FORMATION DE L’OMC

Pour en savoir plus

  

Ce cours, d'une durée d'une semaine, était axé sur le concept de commerce en valeur ajoutée (TiVA), qui tient compte de la proportion d'éléments nationaux et étrangers dans les exportations d'une économie. Il a également mis l'accent sur les implications en matière de politique générale du commerce dans les chaînes de valeur mondiales (CVM).

Il avait pour objectifs de dispenser aux participants une formation sur les indicateurs relatifs au TiVA, notamment en ce qui concerne les données statistiques sur lesquelles ceux-ci se fondent, les méthodes de compilation, la terminologie, les définitions et l'interprétation des données, de les familiariser avec les bases de données en ligne sur le TiVA, et de leur permettre de comprendre les enseignements importants à tirer en matière de politique générale concernant le TiVA.

En plus des présentations, le cours comprenait des tables rondes, des démonstrations pratiques et des exercices interactifs. Parmi les intervenants figuraient des fonctionnaires de l'OMC ainsi que des experts internationaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI)

"Les connaissances que j'ai acquises concernant le TiVA et les CVM nous permettront, à moi et à mon unité, de mieux interpréter les statistiques du commerce international. Le rôle des services (services aux entreprises, services de distribution, services de transport et autres) dans la production d'exportations en tant qu'intrants intermédiaires dans la chaîne de valeur constitue un autre enseignement important que j'ai tiré de ce cours", a déclaré Samuel Thomas, Directeur du commerce international au Ministère du commerce, des échanges internationaux et de l'investissement de Sainte-Lucie et participant au cours.

"Le cours thématique sur le TiVA et les CVM a été organisé de manière efficace. La portée et le champ d'application du cours, auquel ont participé plusieurs éminents orateurs de l'OMC et d'autres organisations internationales comme l'OCDE et l'OMPI ayant participé activement à divers aspects de ces travaux, étaient très appropriés et d'un niveau très satisfaisant", a-t-il ajouté.

Une autre participante au cours, Daria Zvegintseva, Cheffe de la Division OMC au Département des négociations commerciales du Ministère du développement économique de la Fédération de Russie, a indiqué: "Le cours a répondu à mes attentes tant en termes de théorie que de compétences techniques nécessaires à sa mise en œuvre. Les sujets abordés étaient très utiles et complets. J'ai l'intention d'appliquer les connaissances acquises aux travaux liés à la formulation des politiques commerciales, y compris l'analyse des tendances actuelles du commerce international et des échanges bilatéraux de la Russie avec ses partenaires commerciaux."

Ermir Lico, responsable de la comptabilité nationale trimestrielle à l'Institut albanais de statistique (INSTAT), a déclaré: "Grâce à ce cours, j'ai appris que la plupart des indicateurs relatifs au TiVA étaient fondés sur une matrice de base, qui s'obtenait facilement à partir de tableaux entrées-sorties interpays et qui décomposait la valeur ajoutée des exportations par pays et par secteur."

  • Le programme du cours est disponible ici.
  • L'OMC gère un portail sur les CVM donnant accès aux statistiques et aux bases de données en ligne sur le TiVA. Le portail est accessible ici.
  • De plus amples informations sur l'assistance technique et les activités de formation de l'OMC sont disponibles ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.