AGRICULTURE

Pour en savoir plus

  

“Le Secrétariat de l’OMC est déterminé à aider les Membres à mettre en œuvre l’Accord sur l’agriculture et l’Accord sur les mesures sanitaires et phytosanitaires. Il est également déterminé à apporter un soutien essentiel aux négociations sur l’agriculture et à aider les pays en développement à satisfaire aux prescriptions des partenaires commerciaux en matière d’accès aux marchés”, a dit le Directeur général adjoint Alan Wolff, qui a noté “l’importance vitale du secteur de l'alimentation et de l'agriculture pour les Membres de l’OMC, en particulier à un moment où le monde est confronté à des crises à la fois sanitaires et économiques”.

Comité de l'agriculture

La nouvelle Présidente du Comité de l’agriculture, Mme Maria Escandor (Philippines), facilitera les réunions prévues du 21 au 23 septembre et du 30 novembre au 1er décembre. La réunion de septembre comprendra l’échange régulier de renseignements sur les politiques agricoles des Membres, un débat sur le suivi de la Décision de Nairobi sur la concurrence à l’exportation et un examen de la liste des pays en développement importateurs nets de produits alimentaires (PDINPA). Elle examinera également l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le secteur agricole et les politiques mises en œuvre par les Membres pour faire face à la crise. Outre le processus habituel d’examen des politiques, la réunion de novembre examinera la suite donnée à la décision des PDINPA et la voie à suivre pour le commerce des produits agricoles compte tenu des perturbations causées par la COVID-19.

Comité de l’agriculture réuni en session extraordinaire

À la réunion du Comité de l’agriculture en session extraordinaire du 25 septembre, la nouvelle Présidente, Mme l’Ambassadrice Gloria Abraham (Costa Rica), rendra compte aux Membres de ses nombreuses consultations tenues depuis le début de septembre et les invitera à discuter de la manière dont les travaux intensifs entrepris sous l'égide de l’ancien Président, M. John Deep Ford, pourraient aller de l'avant.  Les Membres auront l’occasion d’examiner l’état d’avancement des négociations à la lumière de la pandémie de COVID-19 et de discuter du plan de travail jusqu'à la douzième Conférence ministérielle.

Coton

Le premier anniversaire de la Journée mondiale du coton aura lieu le 7 octobre. Lors des journées de l’OMC sur le coton des 12 et 13 novembre, les Membres examineront les projets d’aide au développement, en mettant l’accent sur les premiers résultats de l’initiative conjointe de l’OMC, de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement et du Centre du commerce international visant à améliorer l’utilisation des coproduits du coton dans les pays les moins avancés. Les réunions suivront également l'évolution des aspects du coton liés au commerce afin d’éclairer les négociations en cours sur le coton.

L’initiative conjointe OMC-CNUCED-ITC a été lancée en novembre 2018 pour développer le potentiel économique des coproduits du coton en réponse à une demande des pays du C-4, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad.

Comité des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS)

Le Comité des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) se réunira de manière informelle le 16 septembre pour préparer les réunions du Comité prévues les 2-6 novembre. Les Membres de l’OMC suivront la mise en œuvre d’un nouveau programme de travail qui a été convenu par les Membres en juillet. À la réunion de septembre, les Membres discuteront d’une Déclaration SPS pour la douzième Conférence ministérielle, de la commémoration du 25ème anniversaire de l’Accord SPS ainsi que de toute question qu'ils pourraient souhaiter examiner plus en détail lors des séances thématiques SPS de 2021.

Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (FANDC)

Le 23 septembre, un séminaire Web du FANDC permettra aux pays en développement, aux organisations internationales, aux donateurs et aux associations professionnelles d’examiner les prochaines étapes de mise en œuvre de la solution ePhyto, un projet de certification phytosanitaire électronique qui a aidé les pays en développement à assurer un commerce sûr des végétaux et des produits dérivés pendant la pandémie. Les 13-15 octobre, le Groupe de travail du FANDC réunira l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Organisation mondiale de la santé animale, l’Organisation mondiale de la santé, l’OMC, la Banque mondiale et d’autres partenaires pour échanger des renseignements sur le renforcement des capacités SPS et examiner les demandes de nouveaux projets visant à aider des groupes défavorisés des pays en développement à obtenir et un accès aux marchés et à le conserver.

En savoir plus:

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.