COMMERCE ET DÉVELOPPEMENT

Pour en savoir plus

  

L'un des objectifs de l'OMC est d'aider les pays en développement à participer plus pleinement au système commercial mondial. Au CCD, les Membres de l’OMC examinent les moyens d’aider les pays en développement à améliorer leur capacité commerciale de manière à accroître leurs possibilités économiques et à relever le niveau de vie.

“Le CCD est le point focal pour les questions de développement à l’OMC et la majorité des Membres de l’OMC sont des pays en développement”, a dit le Directeur général adjoint de l’OMC, M. Yonov Frederick Agah, qui supervise les questions de développement au Secrétariat de l’OMC. “Les travaux du CCD sont donc d’une importance fondamentale pour maintenir la dimension développement de l’Organisation.”

La réunion consacrée à l’initiative Aide pour le commerce a examiné comment tenir compte des défis en matière de commerce et de développement découlant de la pandémie de COVID-19. De plus amples renseignements sont disponibles ici.

À la Session spécifique sur les accords commerciaux régionaux (ACR), les Membres de l’OMC examineront quatre ACR notifiés par des pays en développement, en vue de rendre ces arrangements commerciaux plus transparents. Le Comité est chargé d’examiner les arrangements commerciaux entre pays en développement au titre de la Clause d’habilitation de l’OMC.

Les accords à examiner sont l’Accord commercial préférentiel entre le Marché commun du Sud (MERCOSUR) et l’Union douanière d’Afrique australe (SACU), l’Accord de libre-échange entre l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et la République de Corée, l’Accord commercial préférentiel entre l’Inde et l’Afghanistan, et l’adhésion de l’Égypte au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA). Les Membres examineront ces accords sur la base des dispositions du Mécanisme pour la transparence des accords commerciaux régionaux.

Une réunion formelle du CCD en session ordinaire aura également lieu le 29 septembre pour discuter de l’assistance technique et de la formation liées au commerce pour les pays en développement. L’Institut de formation et de coopération technique de l’OMC informera les Membres des activités d’assistance technique actuellement menées par l’OMC. Deux rapports établis par le Secrétariat de l’OMC seront également à l’examen: le rapport annuel 2019 sur les activités d’assistance technique de l’OMC et un plan de suivi et d’évaluation de ces activités. Les Membres seront également informés d’une nouvelle procédure simplifiée pour la présentation en ligne des demandes d'activités nationales d’assistance technique.

Outre les réunions à venir, le Président du CCD, l’Ambassadeur Mohammad Qurban Haqjo (Afghanistan), pourrait tenir des réunions informelles avec les Membres sous diverses formes.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.