NÉGOCIATIONS SUR LES SUBVENTIONS À LA P?CHE

Pour en savoir plus

  

Pendant les réunions, les délégations ont répondu aux questions posées par le Président au sujet des déterminations concernant la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN); des considérations de durabilité dans le cadre de l'interdiction des subventions qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche; et du traitement spécial et différencié en faveur des pays en développement et des pays les moins avancés.

Avant ces réunions, les Membres ont pris part à des discussions «intersessions» presque continues à la suite de la dernière série de réunions des 2-6 novembre pour examiner de nombreux éléments cruciaux du texte révisé présenté par le Président le 2 novembre, y compris le règlement des différends; les disciplines relatives aux subventions pour la pêche INN, les stocks surexploités, la surpêche et la surcapacité; et le traitement spécial et différencié. L'“Ami du Président”, M. l'Ambassadeur Didier Chambovey (Suisse), a en outre poursuivi ses consultations sur le traitement spécial et différencié, dont il a rendu compte aux Membres.

Le Président a noté que de grands progrès avaient été réalisés au cours de l'année écoulée malgré les défis posés par la crise liée à la COVID-19; les Membres avaient en effet mené des négociations intensives sur la base d’un unique projet de document récapitulatif publié en juin, et qui en était maintenant à sa seconde version. Le Président a indiqué qu'il poursuivrait ses consultations au cours des jours suivants, avant la réunion du Conseil général des 16-17 décembre, afin de déterminer comment les Membres souhaitaient procéder pour faire avancer les négociations.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.