OMC ET LES AUTRES ORGANISATIONS

Pour en savoir plus

  

“Nous sommes préoccupés par les graves perturbations que rencontrent les chaînes de valeur dans nombreux secteurs — avec d'importantes conséquences pour l'emploi et l'approvisionnement en marchandises, en particulier pour ce qui est des produits médicaux et alimentaires essentiels”, ont-ils dit dans la déclaration du 2 avril. “L'activité commerciale peut jouer un rôle clé en indiquant où les flux commerciaux et les chaînes de production sont affectés et en aidant à trouver des solutions qui privilégient au maximum les résultats sanitaires tout réduisant au minimum les dommages économiques.”

“Il est de plus en plus clair que le ralentissement économique causé par la pandémie nécessitera un important remaniement des politiques intérieures — et de la coopération internationale”, ont-ils déclaré. “Les efforts actuels en vue d'améliorer et de renforcer le système commercial mondial, y compris l'OMC, doivent donc se poursuivre.”

Les deux dirigeants ont salué les efforts des gouvernements “en vue d'atténuer les effets de la pandémie sur les emplois et la croissance et de poser les fondements d'une reprise forte et inclusive.” Ils ont dit que, pour établir “des recommandations constructives à l'intention des gouvernements au sujet des politiques commerciales qui peuvent être rapidement déployées pour accélérer la réponse à la pandémie de COVID-19 dans l'immédiat et à moyen terme”, l'ICC tiendrait une “table ronde virtuelle sur les activités commerciales”, organisée avec ses partenaires et avec l'appui de l'OMC.

Le texte intégral de la déclaration est disponible ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.