DIALOGUES SUR LE COMMERCE

Pour en savoir plus

  

Organisé à la demande de la Chambre de commerce internationale (CCI) et du B-20 Arabie saoudite, la réunion a rassemblé des dirigeants d'entreprise représentant des grandes et petites entreprises actives dans différents secteurs. Y ont également assisté le Directeur général de l'OMC, M. Roberto Azevêdo, le Président du Conseil général de l'OMC, M. David Walker, le Secrétaire général de la CCI, M. John W. H. Denton, et le Président du B-20, M. Yousef Al-Benyan.

Cette réunion faisait suite à un récent appel lancé par la CCI et l'OMC en faveur d'un renforcement du dialogue entre les gouvernements et les entreprises en vue d'accroître l'efficacité des politiques publiques pour faire face à la COVID-19. Ensemble, la CCI et le B-20 ont collaboré avec le Directeur général de l'OMC pour animer cet échange avec le secteur privé sur le rôle du commerce dans l'atténuation des dommages économiques causés par la pandémie.

Les participants, qui représentaient des entreprises de pays développés et de pays en développement de différentes régions du monde, ont discuté des mesures de politique commerciale qui pouvaient aider les entreprises dans leur action visant à lutter contre les effets de la crise, et ont débattu du rôle que pourrait jouer l'OMC.

Les dirigeants d'entreprise ont souligné qu'il était important de maintenir un approvisionnement ininterrompu des marchandises et des services essentiels en temps de crise. Ils ont également appelé à une mise en œuvre efficace et rapide de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges. Reprenant les propos tenus lors du G-20, ils ont insisté sur le fait que toute restriction au commerce liée à la COVID-19 devait être ciblée, proportionnée, transparente et temporaire.

Les participants ont souligné l'importance d'une coordination internationale des politiques et ont prié instamment les gouvernements de considérer le commerce comme un complément à la production nationale. Ils ont mis l'accent sur le fait que l'OMC jouait un rôle important pour ce qui est d'inciter les Membres à accroître la transparence des mesures en lien avec la COVID-19 et de rassembler des exemples de bonnes pratiques concernant les mesures liées au commerce prises pour faire face à la crise.

Un résumé des questions abordées à la réunion est disponible ici.

Le Directeur général de l'OMC, M. Roberto Azevêdo, a dit:

“La coopération entre les gouvernements, les entreprises, les organisations internationales et d'autres parties prenantes sera essentielle pour mettre en place des politiques efficaces en réponse à la COVID-19. C'est pourquoi je suis ravi d'animer aujourd'hui ce dialogue avec les entreprises. Des entreprises de toutes tailles ont recommandé des mesures concrètes, y compris concernant le commerce, qui jetteraient les bases d'une reprise économique solide et inclusive. Il est encourageant de voir un tel soutien en faveur de la prévisibilité et de la certitude que promeut le système commercial multilatéral, ainsi que l'intérêt porté aux efforts déployés pour actualiser les règles de l'OMC”.

John W.H. Denton AO, Secrétaire général de la Chambre de commerce internationale, a dit:

“Il est vital de préserver un système commercial qui fonctionne pour sauver des vies et protéger les moyens de subsistance durant la crise de la COVID-19. Les gouvernements et les entreprises doivent unir leurs forces pour résister au protectionnisme qui prend racine dans l'économie mondiale. Le secteur privé est extrêmement bien placé pour conseiller les gouvernements sur la manière dont la politique commerciale peut être utilisée afin d'accélérer les mesures prises pour faire face à la pandémie et permettre une reprise économique rapide.

Dans ce contexte, nous devons également passer de la parole aux actes en ce qui concerne la réforme de l'OMC, afin que l'Organisation puisse à nouveau tenir sa promesse fondatrice de libéraliser le commerce, d'ouvrir les marchés et de permettre une concurrence loyale. Cela implique de faire enfin aboutir les négociations sur les subventions à la pêche, d'élaborer de nouvelles règles sur le commerce numérique et le commerce électronique, de fournir un plus grand soutien aux petites entreprises et d'améliorer le fonctionnement interne de l'OMC afin qu'elle puisse œuvrer de manière rapide et flexible et en ayant à l'esprit ses utilisateurs finaux, les entreprises”.

M. Yousef Al-Benyan, Président du B-20 Arabie saoudite, a dit:

“Alors que le monde est aux prises avec la COVID-19, le rôle du commerce mondial et l'importance des chaînes de valeur mondiales n'ont jamais été autant mis en avant. Grâce à une action internationale coordonnée, un commerce et un investissement sans restriction peuvent faire partie de la solution à la crise et sont essentiels pour nous aider à préparer la reprise. Je remercie l'OMC et la CCI d'avoir réuni des dirigeants d'entreprise réputés afin de discuter de l'importance d'un plan d'action concerté pour lutter contre la pandémie et son incidence sur le commerce. Ce n'est que grâce à une collaboration internationale étroite que nous pourrons promouvoir un environnement commercial résilient et des chaînes d'approvisionnement mondiales diversifiées pour faire face aux défis d'aujourd'hui et de demain”.

Les entreprises et les organisations représentées à l'événement étaient les suivantes:

  • Adidas
  • Agility/Shipa Freight
  • ALSTOM
  • Arab Economic and Business Group — A’amal Group
  • Association des Chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK)
  • Berne Union
  • Bharti Enterprises
  • Boniswa Corporate Solutions
  • Boston Consulting Group
  • Confédération nationale de l'industrie brésilienne
  • BT Group plc
  • Business Europe
  • Business Unity South Africa
  • Ceibos Group
  • Coalition of Services Industries
  • Confédération de l'industrie britannique (CBI)
  • Deloitte
  • Deutsche Post DHL Group
  • DIAGEO
  • eBay
  • Embraer
  • Ericsson
  • Table ronde des industriels européens
  • FastTrack trade
  • Fédération des industries allemandes (BDI)
  • FedEx
  • Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés (FIATA)
  • Global Trade Solutions
  • Google
  • Grasshoppers Lk
  • HSBC
  • Huawei
  • IKEA
  • Information Technology Industry Council (ITI)
  • Organisation internationale des employeurs
  • Investor AB
  • Jumia
  • Keidanren
  • Mastercard
  • Merck KGaA
  • National Foreign Trade Council
  • Nestlé
  • Rags2Riches
  • Union russe des industriels et entrepreneurs
  • Groupe financier Samba
  • South Asian Women Development Forum (SAWDF)
  • Fédération des entreprises singapouriennes
  • United States Council for International Business (USCIB)
  • UPS
  • Vodafone
  • Walmart
  • Association mondiale des organismes de promotion de l'investissement (WAIPA)
  • Forum économique mondial (Suisse)

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.