ACCESSIONS

Pour en savoir plus

  

Le Libéria a accédé officiellement à l'OMC le 14 juillet 2016, et l'Afghanistan le 29 juillet 2016. En tant que PMA fragiles et touchés par des conflits, ces deux pays ont utilisé le processus d'accession à l'OMC pour stimuler la croissance économique et promouvoir une paix inclusive et durable.  

L'événement commémoratif a eu lieu dans le cadre du Programme de l'OMC “Le commerce au service de la paix”, qui vise à promouvoir le système commercial multilatéral comme voie vers le développement et la paix durable, en soulignant le rôle du commerce et de l'intégration économique dans les domaines de la paix, de la sécurité et de l'humanitaire. Le programme répond directement aux Objectifs de développement durable 16 (promouvoir la paix, la justice et des institutions efficaces) et 17 (promouvoir des partenariats pour la réalisation des objectifs) en tirant parti du système commercial multilatéral pour la paix et la stabilité.

S'exprimant à l'ouverture de l'événement, le DGA Zhang a souligné le pouvoir du commerce international en tant que moteur d'une croissance économique inclusive et de la réduction de la pauvreté, comme en témoigne le Programme de développement durable à l'horizon 2030. Il a également noté que l'approche interdisciplinaire du Programme “Le commerce au service de la paix” “nous permet d'établir une connexion entre le commerce au service de la paix et les diverses vulnérabilités socio-économiques des pays fragiles, telles que la pauvreté, les inégalités, le chômage, les risques liés à la sécurité, les pénuries alimentaires, le changement climatique et de nombreuses autres questions cruciales pour la réalisation des ODD.” Sa déclaration figure ici dans son intégralité.

Mawine Diggs, Ministre du commerce et de l'industrie du Libéria, a retracé l'expérience de l'accession de son pays et évoqué les difficultés rencontrées suite à une forte chute des prix des produits de base entre 2012 et 2015 et à l'épidémie d'Ebola en 2014. Malgré les défis socio-économiques et sanitaires, le gouvernement du Libéria a considéré l'accession à l'OMC comme l'occasion de procéder à de profondes réformes pour remédier à l'insécurité dans le pays et reconstruire l'économie en vue d'une croissance inclusive. Sa déclaration figure ici dans son intégralité.

Sulaiman Bin Shah, Vice-Ministre de l'industrie et du commerce de l'Afghanistan, a décrit les difficultés auxquelles son pays s'est heurté pendant le processus d'accession. Il a indiqué que l'accession à l'OMC était un aspect essentiel du programme de réforme intérieure de l'Afghanistan, envoyant un signal important à la communauté internationale. Le commerce et l'investissement étaient des éléments centraux du programme de réforme, avec pour résultat “direct[] la désignation de l'Afghanistan comme pays ayant mis en œuvre la meilleure réforme, suivant l'Indice de facilité de faire des affaires de la Banque mondiale (2019), et la réalisation d'une cible d'exportation d'un milliard de dollars d'[USD]”, a-t-il affirmé. Sa déclaration figure ici dans son intégralité.

Les intervenants ont fait part de leurs points de vue sur diverses questions, y compris les plans post-accession de leurs pays respectifs, les défis systémiques auxquels les PMA fragiles et touchés par des conflits devaient faire face dans leurs efforts d'intégration économique et l'importance de mettre en avant les besoins des pays fragiles et touchés par des conflits dans les enceintes internationales. Ils ont également évoqué l'impact de la pandémie de COVID-19 sur ces pays ainsi que l'accès aux vaccins et l'égalité. Plusieurs des 85 participants ont posé des questions sur les leçons que les pays fragiles et touchés par des conflits pouvaient tirer de l'expérience de l'Afghanistan et du Libéria en matière d'accession. Ils ont également posé des questions sur l'orientation du Programme “Le commerce au service de la paix” sous l'égide de la Directrice générale de l'OMC, Mme Ngozi Okonjo-Iweala.

Le DGA Zhang, assurant la clôture de l'événement, a appelé de ses vœux la collaboration et les partenariats pour remédier à la fragilité et réaliser les ODD: “Notre objectif est de continuer à élargir la portée de notre coopération et de supprimer les cloisonnements pour produire des résultats en termes de paix. Je vous invite donc tous à joindre vos efforts aux nôtres pour accélérer nos progrès collectifs destinés à remédier à la fragilité et réaliser les Objectifs de développement durable”, a-t-il dit.

 

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.