DIRECTRICE GÉNÉRALE NGOZI OKONJO-IWEALA

Pour en savoir plus

  

Dans ses réunions, la Directrice générale a de nouveau appelé à des efforts internationaux urgents pour accélérer la production de vaccins contre la COVID-19 et leur distribution aux pays à faible revenu, estimant qu'il s'agissait d'un impératif moral et économique. Accompagnée de la Directrice générale adjointe, Angela Ellard, elle a souligné, dans les discussions qu'elle a tenues sur le commerce, l'importance du soutien et de l'engagement des États-Unis pour garantir le succès de la douzième Conférence ministérielle de l'OMC (CM12).

“J'ai été très heureuse de l'accueil positif qui nous a été réservé et du degré de soutien exprimé à l'égard de l'OMC”, a déclaré la Directrice générale.  “Tout le monde veut une OMC qui soit en mesure de tenir ses promesses, pour les personnes, pour les travailleurs, pour les entreprises et pour l'environnement.”

“Dans le même temps, j'ai aussi entendu très clairement que pour réussir, l'OMC devait changer, elle devait mettre à jour ses règles, réparer son système de règlement des différends, résoudre les divergences sur les questions en suspens et répondre aux défis commerciaux du XXIème siècle.”

À New York, la Directrice générale a rencontré plusieurs chefs d'État, y compris le Président du Ghana, M. Akufu-Addo, la Présidente de la Tanzanie, Mme Samia Suluhu Hassan, le Président de la Colombie, M. Duque Márquez, le Président du Nigeria, M. Buhari et le Président de la Sierra Leone, M. Julius Bio, ainsi que d'autres hauts fonctionnaires en marge de la réunion annuelle de l'Assemblée générale des Nations Unies. Les discussions ont porté sur des questions telles que l'équité en matière de vaccins, la capacité commerciale des pays en développement, l'élimination des subventions à la pêche préjudiciables, le rôle de l'OMC dans le redressement post-pandémie et la manière dont l'Afrique peut tirer davantage parti des chaînes de valeur régionales et mondiales.

Elle a également participé à une table ronde du Programme des Nations Unies pour le développement sur l'équité en matière de vaccins avec l'administrateur du PNUD, M. Achim Steiner, et à une autre table ronde sur le thème “Équilibrer la balance de la santé mondiale: comment réduire le fossé sanitaire” au Future Investment Initiative Institute.

Le 22 septembre, à Washington DC, la Directrice générale a participé au sommet virtuel sur la COVID-19 organisé par le Président américain, et faisait partie des quelques chefs d'agences internationales à prendre la parole à la réunion. Son discours est disponible ici. Elle s'est félicitée de l'annonce faite par les États-Unis et d'autres pays d'accélérer les efforts de production de vaccins et de leur distribution aux pays à faible revenu et a souligné le rôle de l'OMC pour aider les fabricants à accélérer la production grâce à la surveillance et à l'allègement des contraintes liées à la chaîne d'approvisionnement.

Le 22 septembre, la Directrice générale et la DGA Ellard ont également rencontré la Représentante des États-Unis pour les questions commerciales, Katherine Tai. Les discussions constructives ont porté sur les préparatifs de la prochaine Conférence ministérielle de l'OMC et sur le programme de réforme de l'OMC au sens large.

Plus tard dans la journée, la Directrice générale et la DGA Ellard ont rencontré la Secrétaire au commerce des États-Unis, Gina Raimondo, et la DG a été encouragée par le soutien de la Secrétaire à l'OMC et à l'issue positive des négociations sur les subventions à la pêche.

La Directrice générale et la DGA Ellard ont également rencontré le Secrétaire adjoint au Trésor, Wally Adeyemo, et ont discuté de l'impact des questions macroéconomiques sur le commerce, des défis liés à la dette et à la marge de manœuvre budgétaire des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, et de l'attribution sans précédent à l'Afrique de droits de tirage spéciaux (DTS) équivalents à 650 milliards d'USD que les gouverneurs du Fonds monétaire international venaient d'approuver pour améliorer les liquidités et aider ces pays à gérer la pandémie.

Le 22 septembre, la Directrice générale et la DGA Ellard ont également rencontré les dirigeants des principales associations commerciales des États-Unis — la Chambre de commerce des États-Unis, l'American Farm Bureau, l'American Chemistry Council, la National Association of Manufactureres, le Business Roundtable, la Coalition of Services Industries et le National Foreign Trade Council. La discussion a porté sur le rôle des associations pour contribuer à la réussite de la CM12 et faire en sorte que l'OMC réponde aux besoins des entreprises.

La Directrice générale et la DGA Ellard ont également rencontré Liz Shuler, Présidente de l'American Federation of Labor and Congress of Industrial Organizations (AFL-CIO), pour un échange de vues sur la manière dont le commerce peut être un instrument d'inclusion et d'amélioration du niveau de vie.

Le 23 septembre, la Directrice générale et la DGA Ellard ont rencontré la Commission des voies et moyens de la Chambre des représentants et la Commission des finances du Sénat. Elles ont informé les membres de ces commissions des derniers faits nouveaux survenus à l'OMC, notamment des préparatifs de la CM12 et des négociations en cours sur les subventions à la pêche, l'agriculture, le commerce et la santé, ainsi que des perspectives de discussions sur la réforme de l'OMC après la CM12 La Directrice générale s'est félicitée de la participation constructive et du soutien des membres du Congrès, qui ont exprimé un fort soutien à l'OMC mais ont souligné la nécessité d'engager des discussions menant à une réforme efficace de l'Organisation dans divers domaines de ses travaux et de ses fonctions.

Partager

Partager


  

Photos

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.