COMMERCE ET ENVIRONNEMENT

Pour en savoir plus

  

“Le bien-être des populations dépend du bien-être de notre planète et le commerce peut jouer un rôle important à cet égard” a dit la Directrice générale, Mme Okonjo-Iweala. “En connectant les personnes et les marchés, le commerce peut contribuer à faire baisser les coûts et à diffuser les nouvelles technologies environnementales. Le commerce peut rendre l'utilisation des ressources plus efficace en réduisant la pression qui s'exerce sur les écosystèmes. De nouvelles règles commerciales peuvent aider nos économies à devenir plus vertes, plus propres, plus prospères et plus inclusives.”

“Je trouve extrêmement encourageant de voir le niveau croissant d'engagement démontré par les Membres de l'OMC pour obtenir des résultats en matière de durabilité environnementale et de commerce à notre Conférence ministérielle, qui aura lieu en fin d'année”, a déclaré la DG. La douzième Conférence ministérielle (CM12) aura lieu du 30 novembre au 3 décembre 2021 à Genève (Suisse). “L'une des principales priorités de l'OMC est donc de conclure un accord accord cette année pour protéger nos océans en mettant fin aux subventions à la pêche préjudiciables. En outre, les Membres de l'OMC examinent de nouvelles initiatives visant à améliorer la contribution du commerce à la durabilité environnementale, y compris en lien avec la libéralisation des échanges de biens et services environnementaux, la réforme des subventions aux combustibles fossiles, la transition vers une économie circulaire, la pollution plastique et les chaînes d'approvisionnement durables” a-t-elle indiqué, relevant l'importance qu'il y avait aussi à collaborer à l'édition de cette année de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26).

“La coopération internationale est essentielle pour respecter nos engagements collectifs de protéger l'environnement, d'atténuer le changement climatique et d'empêcher la perte de biodiversité et la déforestation. Au moment où les économies se remettent de la COVID-19, nous avons une occasion de reconstruire mieux, de manière plus verte et plus bleue. La nature est notre source de santé et de prospérité, et nous devons agir tous ensemble pour restaurer, protéger et renforcer nos écosystèmes”, a dit Mme Okonjo-Iweala.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.