NÉGOCIATIONS SUR LES SUBVENTIONS À LA PÊCHE

Pour en savoir plus

  

“Je crois que nous avançons mais nous sommes loin d'avoir terminé. Cela a pris beaucoup de temps et de grandes divergences subsistent. Toutefois, malgré les difficultés qui se présentent à nous, j'ai le sentiment que c'est maintenant que nous avons le plus de chance de faire la différence. C'est vraiment à notre portée”, a dit la Directrice générale, Mme Okonjo-Iweala, lors de la réunion de bilan de plusieurs heures qui s'est tenue après les discussions marathon engagées par les Membres depuis le 11 mai, date à laquelle le projet de texte du Président a été distribué. “Nous examinons maintenant le texte dans son ensemble pour voir ce qu'il est possible d'obtenir avant le 15 juillet”, a-t-elle ajouté en faisant référence à la réunion des Ministres du mois prochain.

La Directrice générale a noté que les dirigeants du Groupe des 7 (G-7) avaient souligné au cours du week-end l'importance d'une conclusion significative des négociations sur les subventions à la pêche, et que les Ministres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique et de la Communauté des Caraïbes s'étaient également engagés à soutenir les discussions.

“Je souhaite plus que jamais nous voir avancer afin de ne pas passer à côté du soutien annoncé par nos dirigeants”, a-t-elle déclaré. “De nombreuses délégations ont observé que certaines des positions extrêmes subsistaient mais bon nombre des délégations étaient prêtes à négocier et à chercher un terrain d'entente. Je suis encouragée par les positions clairement énoncées et par la volonté d'essayer. Faisons fond sur cette volonté”, a-t-elle dit.

L'ambassadeur Wills a également remercié les Membres pour leur engagement jusqu'à présent et leur a demandé de faire preuve de flexibilité et d'accepter de faire des compromis dans les prochaines semaines. Les réunions du reste de la semaine porteront sur les dispositions en matière de transparence et de notification, sur les éventuelles dispositions institutionnelles et sur les nouvelles propositions des Membres. Une réunion du Comité des négociations commerciales, présidée par la Directrice générale, se tiendra le 25 juin pour permettre aux Membres de discuter du déroulement de la réunion ministérielle de juillet.

“Nous devons continuer à travailler sur les questions restantes et refaire le point à la fin du mois de juin. En fonction des progrès que nous aurons réalisés, il sera plus facile de comprendre la portée et l'ambition des révisions du texte que les Membres ont demandées”, a dit le Président. “Votre esprit de flexibilité et votre participation constructive sont nécessaires pour nous permettre d'atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour le mois de juillet”, a-t-il ajouté.

Au titre du mandat issu de la onzième Conférence ministérielle de l'OMC tenue à Buenos Aires en 2017, ainsi que de la cible 14.6 des Objectifs de développement durable de l'ONU, les négociateurs se sont vus confier la tâche de parvenir à un accord sur des disciplines visant à éliminer les subventions à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et à prohiber certaines formes de subventions à la pêche qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche, le traitement spécial et différencié faisant partie intégrante des négociations.

Partager

Partager


  

Photos
Galerie photo Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.