LES FEMMES ET LE COMMERCE

Pour en savoir plus

  

L'Organisation de coopération et de développement économiques, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, le Fonds monétaire international, le Groupe de la Banque mondiale, le Centre du commerce international, la Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes, des membres du Programme de chaires universitaires de l'OMC et un certain nombre d'universitaires de divers pays et régions comptent parmi les principaux participants au Centre de recherche de l'OMC. D'autres spécialistes seront invités à y prendre part ponctuellement.

“Je pense que le lancement de cette initiative est particulièrement important aujourd'hui à cause des bouleversements économiques et sociaux que des millions de femmes dans le monde ont traversé du fait de la pandémie de COVID-19”, a dit Anoush der Boghossian, la coordonnatrice “Commerce et égalité hommes-femmes” de l'OMC, qui coordonnera les activités du Centre et y contribuera.

Le Centre permettra de partager des informations sur les études relatives au commerce et au genre, d'encourager des partenariats de recherche et de promouvoir des analyses comparatives entre les régions. Des dispositions seront prises pour que ces informations soient mises à la disposition du public, en ligne. L'objectif du Centre est d'utiliser les résultats de ces recherches pour éclairer les débats menés dans les divers organes de l'OMC, notamment le Groupe de travail informel sur le commerce et l'égalité des genres. Il vise aussi à appuyer les efforts déployés pour recueillir des financements à des fins de recherche et il fera le point sur ces initiatives tous les deux ans, dans le cadre d'une conférence internationale sur la recherche.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.