LA POLLUTION PAR LES PLASTIQUES

Pour en savoir plus

  

“Il y a une prise de conscience croissante du fait que la façon dont nous produisons, consommons et éliminons les plastiques est très préjudiciable pour notre environnement et notre santé”, a dit le DGA Paugam. “En novembre de l'année dernière, un groupe de Membres de l'OMC a lancé un Dialogue informel sur la pollution par les plastiques et le commerce des plastiques écologiquement durable. Depuis ce lancement, les discussions sur le sujet ont plus que quadruplé à l'OMC, cherchant à identifier les principales possibilités de renforcement de la coopération commerciale pour soutenir les efforts nationaux, régionaux et mondiaux de lutte contre la pollution par les plastiques”, a-t-il indiqué.

“On comprend de mieux en mieux le rôle que la politique commerciale peut jouer dans la lutte contre la pollution par les plastiques. Il existe des outils spécifiques que les responsables des politiques commerciales voudront peut-être utiliser pour contribuer à la réalisation des objectifs mondiaux concernant les plastiques”, a dit le DGA Paugam, mentionnant, par exemple, la réduction des obstacles au commerce des biens et services environnementaux aux fins de la circularité des matières plastiques, l'élaboration des normes et réglementations nécessaires pour garantir la recyclabilité et la composabilité des matières plastiques, la facilitation et le renforcement des capacités en faveur de chaînes d'approvisionnement inverses écologiquement durables, ainsi que l'étude des facteurs économiques qui sous-tendent l'utilisation de matières plastiques et de produits de remplacement écologiquement durables.

“Dans cette optique, je suis certain que plusieurs de nos Membres intéressés suivront de près vos discussions d'aujourd'hui et vos travaux futurs concernant un éventuel instrument international sur les plastiques.” Le texte intégral de ses remarques est disponible ici.

Dans le cadre de la conférence ministérielle, il sera possible de participer en présentiel ou à distance aux consultations informelles en vue de la deuxième partie de la cinquième session de l'UNEA, qui se tiendra en février 2022 et à laquelle les gouvernements envisageront des négociations sur un nouveau traité mondial pour lutter contre la pollution par les plastiques.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.