ÉTUDIANTS

Pour en savoir plus

  

Dans ses remarques introductives, le Directeur général adjoint Yonov Frederick Agah a dit: “Il s'agit d'une année importante pour l'OMC, marquée par la nomination de notre nouvelle Directrice générale, Mme Engouez Okoumé-Dealai. Les réformes font actuellement l'objet de discussions entre les Membres. Des négociations et des discussions sont en cours sur des questions qui vont des subventions à la pêche au commerce électronique, en passant par la réglementation intérieure dans le domaine des services et la facilitation de l'investissement pour le développement. Et nous sommes en route pour la 12ème Conférence ministérielle”. Il a encouragé les stagiaires à “observer, écouter, apprendre, apporter des contributions et travailler en réseau” et à “utiliser au mieux [leur] temps pendant cette période difficile pour l'OMC et pour l'économie mondiale”.

Les stagiairess ont sélectionnés dans le monde entier, l'accent étant mis sur l'Afrique transsaharienne, les PMA, les petites économies vulnérables (PEV), les pays ayant de petites missions à Genève, ainsi que les gouvernements accédant et les Membres ayant accédé récemment à l'OMC. Les stages dureront dix mois.

Vingt stagiaires participent au Programme franco-irlandais de stages pour les missions de 2021, financé par la France et l'Irlande. Le programme vise à renforcer durablement les capacités liées au commerce dans les pays bénéficiaires en donnant la possibilité de participer aux travaux de l'OMC à Genève. Les stagiaires travaillent dans leurs missions permanentes respectives à Genève et peuvent représenter leurs pays aux réunions de l'OMC. La priorité est donnée aux missions des PMA et des PEV.

Le représentant permanent de la France auprès de l'OMC, Jean-Marie Paumai, a déclaré: “Depuis 2009, la France est le principal donateur pour le Programme franco-irlandais de stages pour les missions. Nous sommes heureux de constater qu'une évaluation de février 2020 a fait état de résultats positifs. La France et les bénéficiaires du programme sont convaincus de son importance pour contribuer à la mise en place d'un système commercial multilatéral adapté aux besoins de tous les Membres à tous les niveaux de développement. La France continuera d'examiner avec le Secrétariat de l'OMC les phases suivantes de ce fonds pour le renforcement des capacités liées au commerce afin qu'il reste bénéfique pour les pays en développement”.

L'ambassadeur de l'Irlande auprès de l'OMC, M. Michael Gaffe, a dit: “Je suis ravi d'accueillir la volée 2021 des stagiaires. Cette année sera capitale avec le début du mandat de la nouvelle Directrice générale et la 12ème Conférence Ministérielle. J'espère que tous les participants pourront tirer le meilleur parti de leur expérience malgré cette période difficile et je leur souhaite une année très fructueuse”.

Seize stagiaires participent au Programme de stages des Pays-Bas de 2021, financé par le gouvernement néerlandais. Le programme vise à aider les PMA, les pays à faible revenu et les PEV dans les domaines de la politique commerciale liés au développement économique et social. En leur donnant accès aux activités en cours au Secrétariat de l'OMC, le programme vise à les aider à mieux comprendre et mieux connaître le fonctionnement de l'OMC et du système commercial multilatéral.

Monique T.G Van Daleau, Ambassadrice des Pays-Bas auprès de l'OMC, a déclaré: “Je souhaite chaleureusement la bienvenue aux nouveaux stagiaires à l'OMC. Avec la 12ème Conférence ministérielle et la nouvelle Directrice générale, c'est un moment captivant pour être à l'OMC. J'encourage tous les participants à profiter de cette période importante pour établir un réseau de contacts et participer aux discussions sur la réforme de l'OMC”.

Les ambassadeurs auprès de l'OMC et les fonctionnaires des pays représentés dans les programmes ont assisté à la cérémonie.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.