ASSISTANCE TECHNIQUE

Diaporama

Pour en savoir plus

  

Les journalistes participants venaient de l'Afrique du Sud, du Bangladesh, du Botswana, de la Chine, de l'Éthiopie, du Ghana, de l'Inde, de l'Indonésie, du Kazakhstan, de la Mongolie, de la Namibie, du Népal, du Nigeria, de l'Ouganda, des Philippines, du Rwanda, de la Thaïlande et du Vietnam.

Au cours de cet événement de quatre jours, divers intervenants, dont de hauts fonctionnaires de l'OMC et des délégués, ont exposé les principaux problèmes auxquels sont confrontés l'OMC et le commerce mondial. Les sujets abordés comprenaient le mécanisme de règlement des différends, la modernisation des règles commerciales multilatérales, les négociations sur l'agriculture et la pêche, les initiatives conjointes sur le commerce électronique, la facilitation de l'investissement pour le développement et la réglementation intérieure dans le domaine des services, et le groupe de travail informel sur les micro, petites et moyennes entreprises (MPME). Certains exposés ont également abordé les questions de l'investissement international et de l'économie numérique.

Parmi les intervenants, citons l'Ambassadeur Santiago Wills (Colombie), Président des négociations sur les subventions à la pêche, l'Ambassadeur Mathias Francke (Chili), coordonnateur des négociations en vue d'un accord sur la facilitation de l'investissement pour le développement, l'AmbassadeurJosé Luis Cancela (Uruguay), Coordonnateur du Groupe de travail informel sur les MPME et l'Ambassadeur Hung Seng Tan (Singapour), co-organisateur de l'Initiative conjointe sur le commerce électronique.

Des exposés ont également été présentés par Jaime Coghi du Costa Rica, Président des négociations sur la réglementation intérieure dans le domaine des services, Patricia Holmes au nom de l'Ambassadeur George Mina d'Australie, co-organisateur de l'Initiative conjointe sur le commerce électronique, et Katsuro Nagai au nom de l'Ambassadeur Yamazaki Kazuyuki du Japon, co-organisateur de l'Initiative conjointe sur le commerce électronique.

Des informations ont également été données aux journalistes sur le rôle de l'Accord de l'OMC sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) dans le contexte de la COVID-19 et sur la manière dont la Directrice générale Ngozi Okonjo-Iweala et les chefs de secrétariat d'autres organisations intergouvernementales appellent les chefs de gouvernement à garantir un accès égal et rapide aux vaccins et autres produits médicaux nécessaires pour combattre la COVID-19.

Des experts du Third World Network et de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont également fait des exposés sur leurs travaux relatifs au commerce.

Le soutien logistique du séminaire a été assuré par l'Institut de formation et de coopération technique (IFCT) de l'OMC.

Partager

Partager


  

Photos
Galerie de photos Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.