ASSISTANCE TECHNIQUE

Pour en savoir plus

  

Malgré les limitations imposées par la pandémie, 216 activités ont été menées par le Secrétariat de l'OMC en 2020, au profit de 15 000 participants à travers le monde. Elles comprenaient à la fois des activités d'apprentissage en ligne que les participants suivent individuellement et des cours collectifs organisés sous forme virtuelle.

Intitulé “S'adapter à l'apprentissage numérique — L'assistance technique de l'OMC pendant la pandémie”, le rapport examine l'évolution de la gestion et des ressources de l'assistance technique en 2020, les nouveautés du programme de formation et la participation des pays aux programmes de l'OMC. Le rapport analyse également le caractère inclusif et l'efficacité de ces activités.

Bridget Chilala, Directrice de l'Institut de formation et de coopération technique, a déclaré: “2020 a été une année difficile pour nous tous. Je suis fière de pouvoir dire que, malgré des conditions qui paraissaient insurmontables, l'assistance technique de l'OMC n'a pas fait que survivre mais elle a prospéré, en opérant une transition pour pouvoir proposer des activités virtuelles de formation et d'aide aux Membres et aux observateurs. Les cours en ligne sont restés totalement disponibles tout au long de l'année; de plus, leur nombre a augmenté et ils se sont diversifiés. … Le présent rapport explique le passage aux activités virtuelles et les changements invisibles apportés par le Secrétariat dans le cadre de cet exercice. Nous pouvons tous tirer des enseignements de cette expérience et de cet engagement en faveur de l'adaptabilité.”

Le Secrétariat de l'OMC s'est efforcé de reproduire la plupart des éléments de formation offerts en présentiel afin de garantir une formation de qualité similaire, indique le rapport. Les cours virtuels consistaient en un auto-apprentissage, des études de cas interactives et des webinaires en ligne menés par des experts de l'OMC, des universitaires et des praticiens du commerce de diverses régions. Le premier cours virtuel de politique régionale a eu lieu en août-novembre 2020, avec la participation de 20 personnes de dix pays des Caraïbes.

Des stages de longue durée, tels que le Programme des jeunes professionnels, qui donne aux jeunes professionnels des pays en développement et des pays les moins avancés (PMA) l'occasion d'améliorer leurs connaissances concernant l'OMC et les questions relatives au commerce international en passant une année à l'OMC, ont continué à avoir lieu. Douze participants de douze pays ont pris part au programme en 2020.

Les universités participant au Programme de chaires de l'OMC ont affiché le niveau de production de travaux de recherche le plus élevé depuis le lancement de la phase II du Programme en 2014. L'objectif est d'aider les établissements universitaires des pays en développement et des PMA à améliorer leur expertise dans les domaines liés à l'OMC, tels que la politique commerciale, l'économie du commerce international, les relations internationales et le droit économique international.

Les principaux objectifs des activités de formation de l'OMC sont les suivants:

  • aider les responsables gouvernementaux à mettre en œuvre les Accords de l'OMC et à participer aux réunions de l'OMC de manière plus autonome
  • améliorer l'accès aux informations commerciales pertinentes afin que les fonctionnaires puissent mieux faire valoir leurs droits et obligations — par exemple en formulant des politiques commerciales
  • aider les gouvernements qui négocient leur accession à l'OMC à participer aux négociations y relatives.

Des tableaux de bord électroniques dynamiques ont été lancés en novembre 2020, note le rapport, pour aider les Membres de l'OMC, les pays donateurs et autres à suivre la mise en œuvre des programmes d'assistance technique et de formation de l'OMC grâce à l'accès aux données en temps réel. Les tableaux de bord sont disponibles ici.

Les domaines potentiels d'amélioration mis en évidence par le rapport comprennent une plus grande participation des PMA aux programmes de renforcement des capacités et le respect des obligations de notification de l'OMC tant par les pays en développement que par les PMA. En outre, si le cours en ligne destiné aux pays du Moyen-Orient a enregistré la plus forte proportion de femmes dans les activités d'assistance technique de l'OMC pour cette région, des progrès restent à faire en ce qui concerne la participation globale des femmes, qui ont été particulièrement touchées par la crise de la COVID-19. Le Secrétariat de l'OMC reste déterminé à assurer l'égalité des genres dans ses activités.

Le rapport est disponible ici.

Les activités d'assistance technique de l'OMC sont financées par le budget ordinaire de l'OMC et par les contributions volontaires des Membres au Fonds global d'affectation spéciale et à des fonds d'affectation spéciale spécifiques. Des renseignements complémentaires sont disponibles ici

Des renseignements complémentaires sur l'assistance technique sont disponibles ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.