BAROMÈTRES DU COMMERCE DE L’OMC

Pour en savoir plus

  

Le baromètre du commerce des services vise à mettre en lumière les renversements de tendance et l'évolution de la structure du commerce mondial des services. La dernière valeur relevée qui s'établit à 104,7 est la plus élevée jamais enregistrée (d'une série remontant à 2000) et elle est bien supérieure à la valeur de référence de 100 qui indique une croissance conforme aux tendances récentes. Cette nouvelle valeur de l'indice est aussi nettement au-dessus du niveau le plus bas de 91,2 enregistré au mois de mars 2020, au plus fort des mesures de confinement liées à la pandémie. La force du rebond indique que la croissance du commerce mondial des services s'est accélérée au quatrième trimestre de 2020, après avoir atteint son plus bas niveau au deuxième trimestre et avoir connu seulement une légère reprise au troisième trimestre. Toutefois, il est possible que cet élan ne se maintienne pas au premier trimestre de 2021 car les mesures de confinement prises en réponse à la deuxième vague d'infections par la COVID-19 continuent, depuis le début de l'année, à peser sur la croissance et l'emploi dans les grandes économies.

L'incidence de la deuxième vague se manifeste dans les indices constitutifs du baromètre: faiblesse persistante du transport aérien (81,0) et ralentissement pour les services du secteur de l'information et de la communication (TIC) (93,7). Les vols internationaux de passagers, qui resteront probablement faibles au moins au deuxième trimestre, pourraient connaître une reprise partielle au troisième trimestre si les gouvernements réussissent à vacciner un grand nombre de personnes contre la COVID-19; toutefois, la propagation de nouveaux variants risque de causer de nouveaux revers. La chute de l'indice relatif aux TIC pourrait aussi s'avérer temporaire car elle semble avoir été causée par des confinements plus stricts aux États-Unis, ce qui a affecté certains services informatiques, alors que les services de télécommunication sont restés stables.

En revanche, la progression de tous les autres éléments constitutifs de l'indice a été supérieure à la tendance; c'est le cas notamment pour l'indice mondial des directeurs d'achats de services (105,3), pour l'indice du transport par conteneurs (104,3) et pour l'indice relatif à la construction (106,3). L'indice relatif aux services financiers (119,9) avait connu une hausse particulièrement forte, ce qui s'explique par l'augmentation des transactions financières internationales.

Contrairement à son équivalent pour les marchandises, le Baromètre du commerce des services enregistre des fluctuations qui ont tendance à coïncider avec l'évolution des flux commerciaux réels plutôt qu'à l'anticiper. Un chiffre égal à 100 indique que la croissance suit les tendances à moyen terme. Un chiffre supérieur à 100 suggère que la croissance est supérieure à la tendance, tandis qu'un chiffre inférieur à 100 indique l'inverse.

Le baromètre complet du commerce des services est disponible ici.

La méthode employée est exposée plus en détail dans la note technique qui se trouve ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.