LES ENTREPRISES, LE COMMERCE ET L’OMC

Pour en savoir plus

  

La Directrice générale, Ngozi Okonjo-Iweala, s'est adressée par message vidéo aux participants à l'événement virtuel et a dit ce qui suit: “Les MPME emploient la grande majorité des travailleurs dans le monde, et lorsque les MPME prospèrent, deviennent plus productives et se connectent aux marchés régionaux et internationaux, elles contribuent à rendre les économies et le commerce plus inclusifs.”

Le lancement a eu lieu en présence de M. John Denton, Secrétaire général de la CCI, et de Mme Dorothy Tembo, Directrice exécutive adjointe de l'ITC. Le Groupe de travail informel, la CCI et l'ITC prévoient de faire de l'initiative “Small Business Champions” un concours annuel, avec chaque année un nouveau thème lié au commerce.

Lancé en 2021, le concours annuel donne aux entreprises, associations professionnelles, chambres de commerce et organisations non gouvernementales la possibilité de proposer des moyens innovants et concrets d'aider les petites entreprises à jouer un rôle plus actif dans le commerce mondial. L'objectif de l'édition 2022 du concours est de trouver des moyens d'aider les petites entreprises à réduire leur empreinte carbone et à tirer parti d'innovations en matière de durabilité. De plus amples renseignements sur le concours sont disponibles ici.

La DG Okonjo-Iweala a dit ce qui suit: “J'encourage les entreprises privées, les associations professionnelles, les chambres de commerce et les ONG, où qu'elles soient, à devenir des Small Business Champions et à présenter des propositions pour aider les MPME à évoluer vers des pratiques plus durables. Aider les petites entreprises à passer à une économie plus durable constitue un scénario triplement gagnant: c'est bon pour les entreprises, bon pour l'économie dans son ensemble et bon pour l'environnement.”

L'Ambassadeur José-Luis Cancela, Coordonnateur du Groupe de travail informel sur les MPME, a dit ce qui suit: “Les MPME représentent la majorité des entreprises dans toutes les économies, et il faut notamment trouver des moyens pour les aider à participer à l'économie internationale afin de soutenir leur capacité à innover, à poursuivre leur développement et à améliorer la durabilité.”

Les débats ont essentiellement porté sur la manière de créer le meilleur environnement pour que les petites entreprises puissent passer à une économie verte et de les aider à résoudre certains des difficultés qu'elles rencontrent, comme les coûts du commerce, le poids de la réglementation et l'accès au financement. La table ronde a réuni Mme Sandrine Salerno, Directrice de Sustainable Finance Geneva, M. Erik Churchill, Vice-Président chargé des relations publiques chez UPS, Mme Elisa Moscolin, Vice-Présidente exécutive chargée de la durabilité chez Sage, Mme Pinaman Owusu, Fondatrice et PDG d'ADJOAA (marché de la mode africaine) et M. Victor Dosoretz, PDG de Mantra Beauty.

L'enregistrement du lancement virtuel est disponible ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à [email protected] en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.