CONSEIL GÉNÉRAL

Pour en savoir plus

  

Mme l'Ambassadrice Athaliah Lesiba Molokomme (Botswana), Présidente du Conseil général, a indiqué en conclusion qu'elle était satisfaite du niveau d'engagement et de l'attitude positive observés parmi les Membres au cours de cette journée et demie de discussions.

“Nous avons eu des conversations franches et dynamiques”, a-t-elle déclaré aux Membres.   “Nous disposons désormais d'informations plus précises sur les points sensibles liés à ce sujet. J'ai apprécié l'esprit constructif dans lequel se sont déroulées nos discussions”.

“Bien que des divergences persistent, cette réunion informelle a montré que vous étiez prêts à travailler ensemble en vue de trouver des solutions mutuellement acceptables”, a ajouté la Présidente. “Je vous invite tous à poursuivre sur cette lancée.”

Compte tenu des communications présentées récemment par des Membres de l'OMC sur la question et des discussions qui ont suivi au Conseil général, cette retraite a donné aux membres l'occasion d'identifier les principales questions concernant le lien entre le commerce et la politique industrielle, et le développement économique en général.

Trois thèmes principaux ont été abordés par les Membres lors de la retraite: marge de manœuvre à l'appui de l'industrialisation dans les pays en développement, y compris les pays les moins avancés; subventions à l'industrie: possibilités et difficultés pour le système commercial mondial; et voie à suivre. La retraite a débuté et s'est achevée par des séances plénières auxquelles tous les Membres ont assisté, et les délégations se sont réparties en quatre groupes pour réfléchir aux trois thèmes.

Des hauts fonctionnaires se réuniront à l'OMC les 23 et 24 octobre afin de donner une orientation politique aux négociateurs à Genève dans le cadre des préparatifs de la treizième Conférence ministérielle de l'OMC (CM13), qui se tiendra à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) du 26 au 29 février 2024.

La Directrice générale Ngozi Okonjo-Iweala a dit que les Membres avaient entamé un processus de collaboration qui venait renforcer leurs efforts de réforme.

“Nous avons fait des progrès”, a-t-elle déclaré. “Nous avons montré que nous pouvions remplir cette fonction de délibération de manière très productive et trouver des moyens d'aller de l'avant. Après des débuts prudents, j'espère que nous continuerons d'avancer pas à pas pour tenter d'obtenir des résultats ou des conclusions sur ces questions.”

“Cette rencontre a marqué le début d'une conversation constructive qui se poursuivra alors que nous nous efforçons de promouvoir un engagement significatif à la CM13 et à la réunion des hauts fonctionnaires”, a indiqué l'Ambassadrice Molokomme. “Ce processus ne se termine pas aujourd'hui, mais nous franchissons une étape importante en vue de la CM13”.

Il s'agit de la quatrième réunion informelle de ce type depuis que le débat sur la réforme de l'OMC a été lancé à la douzième Conférence ministérielle (CM12) en juin 2022. Lors de la CM12, les Membres de l'OMC sont convenus d'œuvrer à la réforme de l'OMC en vue d'améliorer toutes ses fonctions et de prendre en compte les intérêts de tous les Membres, y compris les questions de développement.

Le Conseil général et ses organes subsidiaires ont été chargés de conduire les travaux sur la réforme de l'OMC, d'examiner les progrès accomplis et, selon qu'il sera approprié, de se pencher sur des décisions à présenter à la CM13.

Partager

Partager


  

Photos
Galerie photo Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à [email protected] en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.