OMC: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2016

PRESS/778

ASSISTANCE TECHNIQUE


POUR EN SAVOIR PLUS:
Nouvelles sur l’assistance technique
Communiqués de presse 2016

    

Cette contribution au Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) aidera les pays en développement et les pays les moins avancés (PMA) à renforcer leurs capacités dans le domaine sanitaire et phytosanitaire (SPS) et à accéder aux marchés agricoles.

Le Directeur général de l’OMC, M. Roberto Azevêdo, a dit: “Le don de l’Allemagne aidera les pays en développement à appliquer les normes en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, de santé des animaux et de préservation des végétaux de sorte qu’ils puissent participer plus activement au commerce mondial. Il s’agit d’une tâche fondamentale et je remercie l’Allemagne de sa générosité.”

L’Ambassadeur de l’Allemagne auprès de l’OMC, Walter Werner, a dit: “Les exportations de produits agricoles sont importantes pour améliorer le bien‑être et accroître la richesse dans les pays en développement. À travers notre contribution, nous cherchons à aider les exportateurs de ces pays à appliquer les normes de sécurité sanitaire des produits alimentaires afin qu’ils trouvent de nouveaux marchés. Dans le monde entier, il est essentiel pour les consommateurs que le niveau des normes concernant les produits alimentaires soit élevé.”

Pour l’année 2016, l’Allemagne se classe au quatrième rang des États qui contribuent à ce fonds. Depuis 2002, l’Allemagne a versé au total plus de 25 millions de CHF aux divers fonds d’affection spéciale de l’OMC.

Le STDF est un partenariat mondial ayant pour but d’améliorer la sensibilisation, de mobiliser des ressources, de renforcer la collaboration, de définir et de diffuser les bonnes pratiques et de fournir un soutien et un financement en faveur de l’élaboration et de la mise en œuvre de projets qui encouragent le respect des prescriptions internationales dans le domaine SPS.

Flux de nouvelles RSS

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.