PRESS/843: ASSISTANCE TECHNIQUE

Pour en savoir plus

  • Nouvelles sur l’assistance technique
  • Communiqués de presse 2019

  

Un montant total de 20,1 millions de couronnes norvégiennes (environ 2 millions de CHF) sera versé au Fonds pour l'application des normes et le développement du commerce (STDF) entre 2018 et 2020 pour aider les pays les plus pauvres à mettre en œuvre les normes sur la sécurité sanitaire des produits alimentaires, la santé des animaux et la préservation des végétaux, et au bout du compte accroître la participation de ces pays au commerce international de produits agricoles.

Un deuxième don de 0,3 million de couronnes norvégiennes (un peu plus de 30 000 CHF) sera versé pour favoriser la participation active des PMA à la douzième Conférence ministérielle – la plus haute instance de décision de l'Organisation – qui se tiendra en juin 2020 à Nour‑Soultan (Kazakhstan).

Le Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo, a dit ce qui suit: "Les dons de la Norvège sont vivement appréciés en tant que moyen d'obtenir un financement essentiel pour soutenir la participation active des pays en développement et des PMA aux négociations commerciales mondiales. Je remercie la Norvège de ce nouveau témoignage de son engagement à rendre le système commercial multilatéral plus inclusif."

L'Ambassadeur de Norvège auprès de l'OMC, Dagfinn Sørli, a déclaré: "La sauvegarde du système commercial multilatéral est plus importante que jamais. Nous devons veiller à ce que tous les Membres aient la possibilité de faire valoir leurs intérêts et de participer aux négociations importantes. La Norvège demeure un partenaire constant dans ces efforts, et l'augmentation de nos contributions à l'assistance technique pilotée par l'OMC soutiendra la réalisation de cet objectif."

Au total, la Norvège a versé environ 400 millions de couronnes norvégiennes (40 millions de CHF) aux fonds d'affectation spéciale de l'OMC en près de 20 ans.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.