Renseignements sur le système d'alerte ePing pour les notifications

Étant donné le volume important et la diversité des notifications SPS et OTC distribuées (plus de 4 000 en 2017), les parties prenantes peuvent avoir du mal à suivre l'évolution des prescriptions relatives aux produits et à s'y adapter en temps voulu. Dans le cadre du septième examen triennal, achevé en décembre 2015, le Comité OTC a demandé au Secrétariat d'élaborer un système d'alerte en ligne pour les notifications, en collaboration avec d'autres organisations. En réponse à cette demande, le Secrétariat de l'OMC s'est associé au Département des affaires économiques et sociales de l'ONU et à l'ITC afin d'élaborer un système d'alerte pour les notifications SPS et OTC appelé ePing et d'en assurer la maintenance. Ce système accessible au public a été lancé en novembre 2016. Le service ePing d'alerte par courriel donne aux utilisateurs inscrits la possibilité de recevoir des notifications SPS et OTC qui présentent pour eux un intérêt particulier en fonction de critères tels que les produits visés ou les marchés d'exportation. Ce système présente aussi quelques fonctionnalités supplémentaires, par exemple l'outil de gestion des Points d'information ou des forums de discussion, en vue de faciliter le dialogue entre les parties prenantes publiques et privées afin de régler les problèmes commerciaux à un stade précoce. Depuis le lancement d'ePing, le nombre d'inscrits dans les secteurs public et privé ne cesse de croître.

Partager


Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.

Nombre d'utilisateurs ePing enregistrés par pays/territoire