COMMUNIQUÉ DE PRESSE: PRESSE/TPRB/290

EXAMENS DES POLITIQUES COMMERCIALES:

La poursuite des réformes renforcerait les bénéfices liés à une intégration plus étroite dans l'économie mondiale

Selon un rapport du Secrétariat de l'OMC sur les pratiques et politiques commerciales des États de l'OECO Membres de l'OMC, Antigua-et-Barbuda, la Dominique, la Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les Grenadines, États de l'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) Membres de l'OMC, ont pris des mesures pour libéraliser et faciliter le commerce depuis le dernier examen en 2001. Ces importantes réformes pourraient être consolidées en renforçant le cadre institutionnel et juridique, en particulier si elles s'appuyaient sur des engagements multilatéraux.

Voir aussi:
> Pour en savoir plus sur l'Antigua-et-Barbuda
> Pour en savoir plus sur la Dominique
> Pour en savoir plus sur la Grenade
> Pour en savoir plus sur Saint-Kitts-et-Nevis
> Pour en savoir plus sur Sainte-Lucie
> Pour en savoir plus sur Saint Vincent et les Grenadines
  

Les États de l'OECO Membres de l'OMC ont poursuivi leur transition réussie de l'agriculture vers les services, en particulier le tourisme. Toutefois, l'étroitesse de leur base de production les rend vulnérables aux chocs extérieurs. Ils peuvent y remédier en partie en améliorant leur situation budgétaire par l'adoption de mesures telles que des réformes fiscales et par la réduction des incitations accordées pour certaines activités. Le rapport souligne aussi les avantages que les États de l'OECO Membres de l'OMC retirent de leur participation au système commercial multilatéral.

Les rapports de l'OMC (Aperçu général et rapports nationaux) ainsi que les déclarations des pays et la déclaration commune de politique générale des États de l'OECO Membres de l'OMC serviront de base au deuxième examen de leur politique commerciale, auquel l'Organe d'examen des politiques commerciales de l'OMC procédera les 5 et 7 novembre 2007.^

VOIR AUSSI 

 

> Liste complète des examens des politiques commerciales antérieurs
  

Le rapport de l'OMC, ainsi qu'une déclaration de politique générale du gouvernement, serviront de base à l'examen de la politique commerciale auquel procédera l'Organe d'examen des politiques commerciales de l'OMC.

Les documents suivants peuvent être téléchargés en format Microsoft Word.

États de l'OECO Membres de l'OMC:

Antigua-et-Barbuda:

Dominique:

Grenade:

Saint-Kitts-et-Nevis:

Sainte-Lucie:

Saint-Vincent-et-les Grenadines:

Les révisions des documents ci-dessus peuvent être publiées deux semaines environ après la réunion.

Remarques finales du Président (temporairement en anglais)

 

 

Note à l'intention des journalistes haut de page

Les examens des politiques commerciales sont un exercice, prescrit dans les Accords de l'OMC, au cours duquel les politiques commerciales et les politiques connexes des pays Membres sont examinées et évaluées périodiquement. Les faits nouveaux importants qui peuvent avoir une incidence sur le système commercial mondial font également l'objet d'un suivi. Pour chaque examen, deux documents sont établis: une déclaration de politique générale du gouvernement du Membre soumis à examen et un rapport détaillé rédigé de manière indépendante par le Secrétariat de l'OMC. Ces deux documents sont ensuite examinés par l'ensemble des Membres de l'OMC dans le cadre de l'Organe d'examen des politiques commerciales (OEPC). Ces documents et les comptes rendus des réunions de l'OEPC sont publiés peu de temps après.

Les examens des politiques commerciales font l'objet de publications disponibles à la vente au Secrétariat de l'OMC, Centre William Rappard, 154 rue de Lausanne, 1211 Genève 21 ou dans la librairie en ligne.

Ces publications peuvent également être obtenues auprès de notre éditeur partenaire, Bernan Press, 4611-F Assembly Drive, Lanham, MD 20706-4391, États-Unis.

  

Calendrier des prochains examens haut de page

Thaïlande: 26 et 28 novembre 2007
Turquie: 10 et 12 of décembre 2007

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.